France-Le PS prévoit un majorité de progrès sur la loi Travail

le
0
    PARIS, 14 mars (Reuters) - Le président du groupe socialiste 
de l'Assemblée, Bruno Le Roux, s'est déclaré satisfait mardi de 
la réécriture du projet de loi de réforme du Code du travail et 
s'est dit convaincu qu'il y aurait une "majorité de progrès" au 
Parlement sur ce texte. 
    "Je suis satisfait qu'un nouveau départ soit donné 
aujourd'hui à ce texte après qu'il y a eu une large consultation 
avec les partenaires sociaux, avec la majorité", a-t-il déclaré 
lors d'une rencontre avec la presse. 
    "Je vous assure qu'il y aura une majorité de progrès, de 
réforme pour voter ce projet de loi", a-t-il affirmé avant de 
souligner que le "séminaire" de parlementaires PS prévu lundi 
soir serait le début "de tout un travail d'examen". 
    "Nous avons la volonté d'accompagner le gouvernement, de 
saluer la méthode qui a prévalu à ce nouveau texte mais dans le 
même temps de jouer pleinement notre rôle de parlementaires et 
d'étudier article par article ce texte", a précisé Bruno Le 
Roux, dont le groupe est très divisé sur ce texte. 
    Le président du groupe PS de l'Assemblée s'est montré plus 
prudent sur l'emploi du "49-3", une procédure contraignante pour 
faire adopter un texte, par le gouvernement, alors que Manuel 
Valls a dit qu'il n'y aurait pas recours. 
    "Le '49-3' appartient au gouvernement pas à la majorité. Moi 
je suis là pour réunir une majorité et j'espère bien sur ce 
texte de progrès réunir une majorité claire", a-t-il dit. 
    Didier Guillaume, le président du groupe PS du Sénat, a pour 
sa part jugé dans un communiqué que le texte nouvelle version 
est "porteur de nouvelles protections pour les jeunes, les 
salariés et les entreprises". 
    Des parlementaires socialistes se réunissent lundi à huis 
clos à l'Assemblée pour examiner les propositions présentées par 
l'exécutif et celles formulées par le député Christophe Sirugue, 
pressenti pour être le rapporteur du texte à l'Assemblée. 
    Cette réunion, comme la semaine dernière, réunit à la fois 
le chef du gouvernement et ses ministres du Travail (Myriam El 
Khomri) et de l'Economie (Emmanuel Macron). 
    Lors de sa réunion hebdomadaire mardi matin, le groupe 
socialiste de l'Assemblée, en présence de Manuel Valls et de ses 
deux ministres, arrêtera sa position en séance plénière.     
 
 (Emile Picy) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant