France-Le procès en appel de Tony Meilhon renvoyé

le
0

RENNES, 18 novembre (Reuters) - Le procès en appel de Tony Meilhon, condamné en juin 2013 pour le meurtre de Laëtitia Perrais près de Pornic (Loire-Atlantique) en janvier 2011, a été renvoyé mardi à une date ultérieure en raison d'un mouvement de grève national des avocats. La décision de la Cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, où ce procès devait se dérouler jusqu'au 2 décembre avec l'audition de cinquante témoins et d'une quinzaine d'experts, a été principalement motivée par la demande de renvoi de l'avocat de Tony Meilhon, Me Fathi Benbrahim. "Il n'était pas possible de ne pas être solidaire de l'ensemble de la profession dans ce moment-là", a t-il déclaré à l'issue de l'audience en faisant référence au mouvement de grève déclenché lundi par les avocats après le dépôt d'un projet de réforme des professions réglementées par le ministre de l'Economie Emmanuel Macron. Partagé entre les intérêts des différents membres de la famille de Laëtitia Perrais et ceux de leur profession, les avocats des parties civiles, sans demander explicitement le renvoi, ne s'y sont pas opposés. En première instance, Tony Meilhon, aujourd'hui âgé de 35 ans, avait été condamné par la cour d'assises de Loire-Atlantique à la réclusion à perpétuité avec une période de sûreté de 22 ans et la possibilité d'une "rétention de sûreté" dans un établissement spécialisé à l'issue de sa peine. Serveuse de 18 ans dans un restaurant de Pornic, Laëtitia Perrais avait été portée disparue le 20 janvier 2011. Après avoir été frappée, étranglée et avoir subi 44 coups de couteaux, son corps démembré sera retrouvé plusieurs semaines plus tard dans deux étangs de la région. (Pierre-Henri Allain, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant