France-Le Pen relaxée après ses propos sur les prières de rue

le
0
    PARIS, 15 décembre (Reuters) - Marine Le Pen a été relaxée 
mardi par le tribunal correctionnel de Lyon qui la jugeait pour 
avoir comparé en 2010 les prières de rue musulmanes à 
l'Occupation. 
    Le procureur de la République avait requis le 20 octobre 
dernier la relaxe de la présidente du Front national, 
considérant que l'infraction n'était pas suffisamment 
caractérisée. 
 
 (Catherine Lagrange, édité par Simon Carraud) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant