France-Le patronat critique les "reculades" sur la loi Travail

le
0
    PARIS, 14 mars (Reuters) - Les organisations patronales 
Medef et CGPME ont déploré lundi les modifications apportées par 
le gouvernement à la réforme du Code du travail, pressant 
l'exécutif et les parlementaires de ne pas dénaturer davantage 
le texte. 
    "Il y a un gros problème, c'est qu'il a retiré le plafond 
des prud'hommes", a dit le président du Medef, Pierre Gattaz, 
alors qu'il s'agissait selon lui d'un levier pour les embauches. 
    Saluant le maintien des dispositions sur les licenciements 
économiques, il a en outre notamment critiqué l'abandon de 
mesures sur les forfaits jour dans les petites et moyennes 
entreprises. 
    "Nous allons continuer le combat", a ajouté Pierre Gattaz. 
"Cette loi, il ne faut pas la dénaturer plus", a-t-il ajouté, 
jugeant que "s'il y a encore des reculades sur ce texte, c'est 
la fin des haricots." 
    Le président de la CGPME, François Asselin, a estimé que les 
modifications apportées à la réforme du code du travail en 
faisaient "une réforme à l'envers".     
    Il a en particulier regretté des nouvelles dipositions pour 
les TPE et PME et s'est interrogé sur le financement des heures 
de formation souhaitées par le gouvernement. 
 
 (Jean-Baptiste Vey, Emmanuel Jarry et Elizabeth Pineau, édité 
par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant