France-Le patron des députés PS ne "comprend pas" Royal

le
10
    PARIS, 17 octobre (Reuters) - Le chef de file des députés 
socialistes a déclaré lundi sur France 2 ne pas comprendre les 
déclarations de la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, 
qui a appelé ce week-end à "arrêter les frais" concernant le 
projet contesté d'aéroport de Notre-Dames-des-Landes, en 
Loire-Atlantique. 
    "Ségolène Royal prend le contre-pied de la démocratie qui 
s'est exprimée à plusieurs reprises et donc je ne comprends pas 
cette position", a dit Bruno Le Roux.  
    "Quand il y a eu un référendum, on respecte ce référendum 
(...) Les habitants de ce département ont tranché, la justice a 
tranché", a-t-il ajouté. "On ne revient pas sur la parole du 
Premier ministre (...) et on ne joue pas avec la démocratie." 
    Dans l'opposition, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, favori 
des sondages pour la primaire de droite dans la perspective de 
l'élection présidentielle de 2017, a pour sa part estimé que la 
France n'était "plus gouvernée".  
    "C'est un nouvel exemple (...) de ce qu'est devenu ce 
gouvernement, c'est-à-dire un gigantesque foutoir", a dit 
l'ancien Premier ministre, qui promet pour sa part de respecter 
"la loi et la volonté populaire" s'il est élu. 
    "Je ferai évacuer, bien sûr, la zone qui est occupée 
illégalement aujourd'hui et (...) l'opération ira à son terme, 
puisque c'est ce que les tribunaux ont décidé et c'est ce que le 
référendum a aussi décidé", a-t-il ajouté. 
    Dans le Journal du Dimanche, Ségolène Royal s'est montrée de 
nouveau préoccupée par les risques d'une évacuation de force du 
site de Notre-Dame-des-Landes, occupé depuis des années par des 
opposants très déterminés au projet d'aéroport. 
    "Est-il pertinent de faire prendre des risques pour une 
infrastructure inadaptée, comme l'ont dit les experts 
indépendants ?" a-t-elle déclaré. "Devant le blocage sur le 
terrain, il vaut mieux arrêter les frais."   
    Un proche du Premier ministre, Manuel Valls, a répliqué que 
le non respect du référendum de juin en Loire-Atlantique, qui 
s'est soldé par un vote à 55% favorable à l'aéroport, serait 
"totalement inconcevable".     
 
 (Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 il y a un mois

    Nous savons TOUS que les référendums sont faits pour amuser la galerie...rappelons nous celui pour l'Europe...:-)))

  • dhote il y a un mois

    Elle ne fait que répéter ce que Hollande a déclaré aux journalistes auteurs du livre qui fait scandale. Hollande a une conception particulière de la démocratie....

  • M931269 il y a un mois

    L'autorité de l'etat..........en déconfiture totale !

  • bordo il y a un mois

    En plein délire. Nous sommes en plein délire, la loi, la volonté populaire réitérée, des décisions de justice et le gouverne ment est incapable de faire respecter l'ordre de la part de dingues (et violents) écolos. Alors vous imaginez dans les banlieues. Cela donne ce que l'on voit : des tentatives d'assassinat sur les policiers.

  • frk987 il y a un mois

    Ce pédalo est devenu le radeau de la méduse, pour sauver ses os, chaque composants surenchérit dans un peu plus de folie.

  • janaliz il y a un mois

    La composition du gouvernement relève de la psychanalyse... L'effet de la saint thèse...

  • M931269 il y a un mois

    ...aprés notre "Pé.pére " et ses propos calamiteux voila que son ....ex. s'y met aussi ! plus rien ne fonctionne dans ce gvt .....incohérence et propos déplacés ! que l'on soit pour ou contre , le référendum s'est prononcé pour la construction de cet aéroport .La communication est au plus bas dans l'équipe a Pépé.re

  • frk987 il y a un mois

    Tout simplement qu'il n'y a rien à comprendre......

  • frk987 il y a un mois

    Au royaume d'Ubu c'est très complexe de comprendre les personnages qui gouvernent.

  • mipolod il y a un mois

    Le discours des social.os est incompréhensible pour les français et voilà qu'ils ne se comprennent plus entre eux !