France-Le pape François exclut une démission du cardinal Barbarin

le
0
    PARIS, 16 mai (Reuters) - Une démission du cardinal Philippe 
Barbarin, accusé d'avoir tardé à réagir contre des actes 
pédophiles commis dans son diocèse de Lyon, serait un 
contresens, selon le pape François.  
    Dans un entretien à paraître mardi dans le quotidien La 
Croix, le souverain pontife se prononce contre une telle 
éventualité, jugeant que "ce serait un contresens, une 
imprudence." 
    "On verra après la conclusion du procès. Mais maintenant, ce 
serait se dire coupable", estime-t-il.  
    "D'après les éléments dont je dispose, je crois qu'à Lyon, 
le cardinal Barbarin a pris les mesures qui s'imposaient, qu'il 
a bien pris les choses en main. C'est un courageux, un créatif, 
un missionnaire. Nous devons maintenant attendre la suite de la 
procédure devant la justice civile", peut-on lire dans cet 
entretien qui s'est tenu lundi dernier à la 
résidence Sainte-Marthe, au Vatican. 
    L'archevêque de Lyon, qui se défend d'avoir couvert des 
agressions sexuelles, a reconnu fin avril "des erreurs dans la 
gestion et la nomination de certains prêtres".    
    Le pape François a réaffirmé dans cette interview sa 
détermination contre de tels actes, évoquant une "tolérance 
zéro". 
    Même s'"il n'est pas facile de juger des faits après des 
décennies, dans un autre contexte (...)", le pape François a 
estimé que "pour l'Église, en ce domaine, il ne peut y avoir de 
prescription."     
 
 (Myriam Rivet, édité par Jean-Philippe Lefief) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant