France-Le Koweït achète 30 hélicoptères Caracal pour 1,07 md

le
0
    * Le Koweït avait l'intention d'acheter 24 Caracal à 
l'origine 
    * Contrat dans le cadre d'un accord France/Koweït signé en 
octobre 
    * Les hélicoptères seront tous construits en France 
 
 (Actualisé avec contexte) 
    PARIS, 9 août (Reuters) - Le Koweït a signé mardi un contrat 
avec Airbus Helicopters  AIR.PA  portant sur l'achat de 30 
hélicoptères lourds Caracal pour un montant de 1,07 milliard 
d'euros, a annoncé le ministère français de la Défense.  
    L'émirat pétrolier du Golfe avait fait savoir en juin 2015 
qu'il comptait acquérir 24 Caracal pour son armée, auxquels 
s'ajoutent dans la commande finale six autres de ces 
hélicoptères destinés à la garde nationale, a précisé un 
porte-parole du ministère. 
    Cette commande entre dans le cadre d'un accord signé entre 
la France et le Koweït en octobre 2015 portant sur trois volets 
de contrats d'armement terrestre, aérien et maritime, pour un 
montant total estimé à 2,5 milliards d'euros.   
    "Le ministère de la Défense de l'Etat du Koweït a signé 
aujourd'hui, en présence du ministre de la Défense français 
Jean-Yves Le Drian, un contrat avec Airbus Helicopters pour 
l'acquisition de 30 hélicoptères Caracal destinés à l'armée 
koweitienne et à la garde nationale du Koweït", peut-on lire 
dans un communiqué.  
    "Le choix du Koweït consacre une nouvelle fois la cohésion 
de l'Equipe France et la qualité des industries françaises de 
Défense", a déclaré Jean-Yves Le Drian. "Par cette décision, le 
Koweït renforce encore le partenariat stratégique qui lie nos 
deux pays depuis plusieurs décennies alors que nous sommes 
aujourd'hui engagés côte à côte dans la lutte contre Daech en 
Irak et en Syrie." 
    L'intégralité des hélicoptères seront construits en France 
sur le site d'Airbus Helicopters à Marignane (Bouches-du-Rhône) 
et la première livraison interviendra début 2019, a précisé le 
porte-parole du ministère de la Défense. 
    Airbus Helicopters n'était pas immédiatement disponible pour 
un commentaire. 
    Cette commande est particulièrement bienvenue pour Airbus 
Helicopters qui se débat dans un marché déprimé dans le civil, 
en particulier dans le secteur pétrolier et gazier, et subit les 
retombées de l'accident mortel d'un Super Puma en avril en 
Norvège.   
 
 (Marine Pennetier et Cyril Altmeyer, édité par Dominique 
Rodriguez) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant