France-Le gouvernement "intraitable" sur les économies-Sapin

le
1

PARIS, 3 mars (Reuters) - Le gouvernement français sera "intraitable" sur son programme de 21 milliards d'euros d'économies sur les dépenses publiques prévu en 2015, ce qui lui permettra d'être "totalement convergent" avec les exigences de la Commission européenne, a déclaré mardi Michel Sapin. "Si nous tenons ce que nous avons décidé (...) nous serons totalement convergents avec ce que la Commission nous demande de faire", a dit le ministre des Finances sur BFMTV. L'exécutif européen vient de donner deux années supplémentaires à la France, jusqu'en 2017, pour ramener son déficit public sous 3% du produit intérieur brut, tout en lui demandant pour 2015 un effort supplémentaire équivalant à 0,2 point de PIB sur le déficit structurel (hors effet de la conjoncture). Pour Michel Sapin, il y a juste une différence de "calcul" entre Paris et la Commission européenne, qui "considère à ce stade qu'il n'est pas certain que nous fassions 21 milliards d'économies (alors que) nous ferons ces 21 milliards d'économies." Du fait de la faiblesse de l'inflation, qui amoindrit l'impact attendu du gel de certaines prestations, "nous devrons vérifier tout au long de l'année que les économies que nous avions programmées, nous les faisons bien. Et pour ça nous serons intraitables", a-t-il encore dit. Il a par ailleurs confirmé que le Premier ministre Manuel Valls avait décidé de "gager à l'euro près" par de nouvelles économies les 940 millions d'euros de dépenses occasionnées par toutes les décisions prises à la suite des attentats de janvier. Parmi celles-ci figure le déploiement de l'armée pour la sécurité des sites sensibles pour un coût d'"à peu près 100 à 150 millions d'euros" prévu sur 2015. (Yann Le Guernigou, édité par Chine Labbé)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a.guer le mercredi 4 mar 2015 à 00:59

    il n'y a pas 36 sources d'économies : le non remplacement des fonctionnaires partant en retraite

Partenaires Taux