France-Le FN veut un audit national de l'emploi des "fiches S"

le
1

PARIS, 23 novembre (Reuters) - La présidente du Front national, Marine Le Pen, a réclamé lundi un "audit national" sur les emplois occupés par les personnes qui font l'objet d'une "fiche S", à savoir celles suspectées de vouloir attenter à la sûreté de l'Etat. Dans un communiqué, elle exprime sa "consternation" à la suite d'informations selon lesquelles "des personnes fichées S par les renseignements étaient employées par des entreprises comme la RATP, la SNCF ou encore celles intervenant à l'aéroport de Roissy". "Cette situation est inadmissible pour la sécurité des Français, et les personnes concernées devraient être immédiatement mises à pied, avant d'être, pour celles qui sont étrangères ou binationales, expulsées du territoire, déclare Marine Le Pen. "Nous demandons aujourd'hui aux ministères de l'Intérieur et de l'Economie de procéder à un audit national des postes occupés par les personnes fichées S, sur l'ensemble du territoire", dit-elle, en indiquant qu'il s'agit de "repérer" tous ceux qui travaillent "dans des secteurs stratégiques pour la sécurité nationale." (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ebrardpa le mercredi 25 nov 2015 à 08:19

    l audit révélera une forte proportion de socialistes ou de sympathisants socialistes (s; socialiste) ; ceux la même qui depuis trente ans "discréditent " le "message d'alerte " qui prévient des dangers de l'immigration incontrôlée et du communautarisme ; deux "s" donc ...comme ss