France-LE FN progresse dans l'électorat juif, selon l'Ifop

le
1

PARIS, 3 septembre (Reuters) - Le vote Front national a fortement progressé à la présidentielle de 2012 chez les électeurs se déclarant de confession juive, qui ont aussi été plus nombreux à voter pour Nicolas Sarkozy, selon une étude de l'Ifop pour le site internet Atlantico. Selon cette enquête diffusée mercredi, Marine Le Pen a obtenu 13,5% des voix chez les Français de confession juive, contre 18% au plan national, alors que son père, candidat en 2007, n'avait recueilli que 4,4% (contre 10,6% à l'échelle du pays). "La progression du vote FN au sein de l'électorat juif s'explique par la stratégie de dédiabolisation menée par le parti, l'absence de références douteuses relatives à la Shoah dans les discours de Marine Le Pen, et surtout par l'inquiétude grandissante d'une partie de la communauté juive face à la montée de 'l'antisémistisme islamique'", écrit l'Ifop. Soulignant que l'électorat juif soutenait la gauche dans les années 80, l'Ifop note un "survote en faveur de la droite parlementaire" en 2007 comme en 2012. Nicolas Sarkozy, candidat de l'UMP, a en effet obtenu environ 45% au sein de cet électorat, soit 14,6 points de plus que sa moyenne nationale en 2007 et 18 points de plus en 2012. Toutefois, toutes les familles politiques sont représentées au sein de cet électorat, souligne l'institut. "Ainsi, loin d'un unique vote juif, existe-t-il plutôt des votes juifs." (Gérard Bon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2711013 le mercredi 3 sept 2014 à 22:01

    Pourvu que le vieux ne vienne pas encore tout gacher...