France-Le Drian favorable à une réforme de Polytechnique

le , mis à jour à 14:50
0

PARIS, 6 juin (Reuters) - Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian s'est prononcé samedi pour une augmentation du nombre d'étudiants étrangers à Polytechnique et l'accentuation des efforts de diversification de son recrutement. Dans un discours prononcé sur le campus de l'X, à Palaiseau (Essonne), il s'est en revanche dit "circonspect" sur la proposition de suppression de la solde de 900 euros versée mensuellement à ses élèves avancée par un rapport qui lui a été remis vendredi. Rédigé par l'ancien PDG d'Air France Bernard Attali, ce rapport, dont les grandes lignes ont été publiées par Le Monde, prône un "sursaut" pour Polytechnique à l'heure où les "grands pôles américains et asiatiques ne cessent de gagner du terrain" dans les classements internationaux. Jean-Yves Le Drian a repris à son compte le diagnostic du rapport selon lequel l'école, qui forme l'élite des ingénieurs français, "est aujourd'hui bousculée". "Son rang dans certains classements internationaux, indicateurs désormais incontournables pour les communautés académiques, témoigne des dangers qui la menacent : trop limitée en taille, trop peu visible à l'international", a-t-il dit. Pour y remédier, il a souligné que "le développement à l'international de l'X devient un enjeu majeur". A ces fins, le ministre estime "que l'on peut viser de quadrupler à terme le nombre d'élèves internationaux du cycle ingénieur", ce qui permettrait un rééquilibrage avec les élèves français. S'agissant du recrutement, il s'est déclaré prêt à étudier des propositions du rapport Attali comme la création d'un internat de la réussite sur le campus de Saclay qui serait dédié aux élèves boursiers ou un triplement des recrutements universitaires. De même, il a estimé que, pour la formation, "la création d'un accès post-bac, la construction d'une voie par alternance, le développement de formations continues pour les décideurs publics et la multiplication des enseignements dispensés par l'X sur internet sont des pistes à explorer activement." Il s'est félicité que le lien entre le ministère de la Défense et l'Ecole polytechnique, qui a un statut militaire, soit "pleinement réaffirmé". Jean-Yves Le Drian a encore déclaré que le regroupement de dix grandes écoles scientifiques, dont l'X, sur le plateau de Saclay au sein d'une "Ecole polytechnique de Paris", prôné par Bernard Attali est une "orientation (qui) mérite d'être étudiée rapidement". (Yann Le Guernigou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant