France-Le Drian à la Défense aussi longtemps que nécessaire

le
0

PARIS, 22 novembre (Reuters) - Jean-Yves Le Drian, qui a suspendu sa campagne pour les élections régionales à la suite des attentats du 13 novembre, a déclaré dimanche qu'il resterait à la Défense aussi longtemps que François Hollande "le jugera it nécessaire". Le ministre de la Défense, chef de file socialiste en Bretagne qu'il a bon espoir de remporter lors des élections régionales des 6 et 13 décembre, a laissé entendre qu'il pourrait cumuler les mandats s'il était élu. Cette situation exceptionnelle constituerait une entorse à la règle du non-cumul défendue par François Hollande. "Je resterai ministre de la Défense tant que le président de la République jugera nécessaire ma présence", a dit Jean-Yves Le Drian dans le cadre du "Grand Rendez-vous" Europe 1-Le Monde-TELE. "Je suis concentré sur la défense de notre pays, mais je suis candidat à la présidence de la région Bretagne. C'est d'abord une obligation juridique, mes listes sont déposées, et puis c'est aussi une obligation morale : je me suis engagé à l'égard des Bretonnes et des Bretons, donc je tiendrai mon rôle", a-t-il expliqué. Le ministre de la Défense, qui devait réunir dimanche ses colistiers, a précisé qu'il ne ferait pas campagne mais que son équipe se chargerait de la mener, de même que d'assurer l'intérim s'il est élu. "Si je suis élu président de la région Bretagne, avec mon équipe, pendant cette période de transition, on gérera avec les compétences de mes vice-présidents, je pense le mieux possible pour la Bretagne", a-t-il dit. Jean-Yves Le Drian a estimé que voter au scrutin de décembre, où une forte abstention menace selon les sondages, faisait "aussi partie de la riposte" contre l'Etat islamique. "C'est une manière de combattre Daech", a-t-il dit. (Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant