France-Le déficit commercial s'est creusé en juillet

le
1
    PARIS, 7 septembre (Reuters) - Le déficit commercial de la 
France s'est creusé à 4,51 milliards d'euros en juillet, sous 
l'effet notamment d'un rebond des achats d'hydrocarbures après 
la fin du mouvement social du printemps dans les raffineries, 
selon les statistiques CVS/CJO publiées mercredi par les 
Douanes. 
    Il fait suite à un déficit de juin de 3,45 milliards 
d'euros, quasiment inchangé par rapport à sa première estimation 
(3,44 milliards). 
    Sur les sept premiers mois de 2016, le déficit cumulé 
atteint 28,6 milliards contre 26,1 milliards un an plus tôt. 
    En juillet, les importations ont bondi de 2,4% à 41,4 
milliards d'euros, alors que les exportations sont restées quasi 
stables (+0,2% à 36,9 milliards). 
    Les Douanes font état d'une aggravation d'un milliard 
d'euros du déficit des hydrocarbures naturels par rapport à juin 
avec la reprise d'activité des raffineries. 
    Pour l'ensemble des produits énergétiques, la diminution des 
importations de produits raffinés et la reprise des exportations 
d'essence ont permis de limiter ce déficit à 0,5 milliard. 
    Le déficit des seuls produits manufacturés a atteint 3,85 
milliards d'euros contre 3,45 milliards un an plus tôt. 
    Le solde s'est notamment dégradé dans l'automobile, du fait 
d'une "nette diminution des exportations", et l'aéronautique, en 
raison "d'une poussée des achats combinée à un tassement des 
livraisons". 
    Les livraisons d'Airbus ont représenté 1,96 milliard d'euros 
(21 appareils) contre 2,85 milliards (32 appareils) en juin. 
    Par zones géographiques, le déficit avec les pays hors 
Europe s'est creusé à 3,76 milliards d'euros (contre 2,69 
milliard le mois précédent). 
    Celui avec les autres pays de l'Union européenne s'est 
réduit à 1,84 milliard (contre 2,04 milliards en juin). Avec la 
seule zone euro, il s'est inscrit à 2,53 milliards contre 2,87 
milliards un mois plus tôt. 
     
    Données détaillées sur le site des Douanes : 
http://lekiosque.finances.gouv.fr/ 
     
     
 Les indicateurs français en temps réel          ECONFR  
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel   ECONEZ  
 Le point sur la conjoncture française           ECO/FR  
  
     
     
 
 (Yann Le Guernigou) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9941825 il y a 3 mois

    ça va mieux = c'est moins grave que si c'était pire : UN milliard par semaine et la France se redresse