France-Le contrôle judiciaire de Karim Benzema assoupli

le
0
 (Actualisé en précisant que l'appel n'est pas suspensif, examen 
le 4 mars) 
    PARIS, 18 février (Reuters) - Le juge d'instruction a décidé 
de lever l'interdiction imposée à Karim Benzema, mis en examen 
dans l'affaire dite de la "sex-tape", de rencontrer Mathieu 
Valbuena, son coéquipier en équipe de France, a annoncé jeudi le 
parquet de Versailles. 
    Le procureur a fait appel de la décision de lever 
partiellement le contrôle judiciaire de l'attaquant du Real 
Madrid mais, contrairement à ce que le parquet avait 
précédemment annoncé, ce recours n'est pas suspensif. 
    L'appel sera examiné le 4 mars par la cour d'appel de 
Versailles, précise le parquet dans un communiqué.  
    Le juge d'instruction a en revanche maintenu l'interdiction 
pour Karim Benzema d'entrer en contact avec les autres personnes 
mises en examen dans cette enquête sur un chantage présumé aux 
dépens de Mathieu Valbuena. 
    L'attaquant madrilène a été mis en examen début novembre 
pour "complicité de tentative de chantage et participation à une 
association de malfaiteurs". 
    La justice le soupçonne d'avoir joué un rôle dans une 
tentative d'extorsion de fonds de la part de maîtres-chanteurs 
présumés, qui auraient été en possession d'une vidéo intime de 
Mathieu Valbuena. 
    Cette mise en examen et le contrôle judiciaire auquel il est 
soumis ont mis entre parenthèses la carrière en équipe de France 
de Karim Benzema, le meilleur buteur des Bleus en activité. 
    Le président de la Fédération française de football, Noël Le 
Graët, a déclaré en décembre qu'il ne serait plus 
sélectionnable, y compris pour l'Euro 2016 de juin et juillet, 
tant que sa situation judiciaire n'évoluerait pas favorablement. 
 
 (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant