France-Le Conseil d'Etat suspend un arrêté anti-burkini

le
2
    PARIS, 26 août (Reuters) - Le Conseil d'Etat a suspendu 
vendredi un arrêté dit "antiburkini" interdisant aux baigneurs 
portant des vêtements religieux l'accès aux plages de 
Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes). 
    La plus haute juridiction administrative avait été saisie en 
urgence par la Ligue des droits de l'homme (LDH) et le Collectif 
contre l'islamophobie en France (CCIF), pour qui ce type 
d'arrêté, pris dans plusieurs dizaines de villes balnéaires 
depuis fin juillet, est "liberticide".  
    Les maires à l'origine de ces arrêtés invoquaient des 
risques de troubles à l'ordre public.  
    "A Villeneuve-Loubet, aucun élément ne permet de retenir que 
des risques de trouble à l'ordre public aient résulté de la 
tenue adoptée en vue de la baignade par certaines personnes", 
peut-on lire dans un communiqué du Conseil d'Etat.  
    "En l'absence de tels risques, le maire ne pouvait prendre 
une mesure interdisant l'accès à la plage et la baignade." 
    A l'audience jeudi, l'avocat de Villeneuve-Loubet, François 
Pinatel, avait assuré que les burkinis y étaient devenus 
"pléthoriques" avant le 5 août, quand l'arrêté a été pris, et 
contribuaient à crisper le climat "dans une région fortement 
éprouvée par les attentats". 
    La polémique sur le burkini exacerbe les tensions en France 
et divise le gouvernement, où deux ministres ont pris leurs 
distances avec la multiplication des arrêtés d'interdiction, 
soutenus par le Premier ministre Manuel Valls. 
    Sans trancher le débat, François Hollande a indirectement 
évoqué la question jeudi, en appelant tous les citoyens à "se 
conformer aux règles", sans "provocation ni stigmatisation". 
 
 (Chine Labbé, édité par Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 10 mois

    La ligue des droits de l'homme ne défend plus que les terroristes , les barbares et ceux qui veulent nos imposer leurs manières de vivre : mais nous sommes en France et la république a été payée très chère par les royalistes les catholiques et bien d'autres . En France pas de droits sans devoirs .Pas de soumission au machisme,aux phallocrates ni à l'islam , l'émancipation des femmes est un acquis de notre civilisation défendons la.

  • MgSo4 il y a 10 mois

    Conseil d'inc.apa.bles oui !Les fantômes font peur aux enfants, qui a envie de voir grandir ses enfants entourés de fantômes... Déjà en ville c'est hanté alors si maintenant sur la plage c'est pareil....