France-Le climat des affaires stable en février

le
0
    PARIS, 23 février (Reuters) - Le climat des affaires est 
resté stable ce mois-ci en France, se maintenant au-dessus de la 
normale, selon les données publiées jeudi par l'Insee.           
    
    L'indicateur global du climat des affaires, calculé à partir 
des réponses des chefs d'entreprise interrogés dans le cadre de 
cette enquête mensuelle, se maintient à 104, soit quatre points 
au-dessus de sa moyenne de long terme.  
    "Le climat des affaires reste favorable, confirmant la bonne 
orientation depuis décembre", mois au cours duquel il avait 
atteint un plus haut depuis l'été 2011, souligne l'institut.  
    Il est resté relativement stable dans l'ensemble des 
secteurs d'activité, à l'exception du commerce de détail.        
    Par secteurs, l'indicateur de l'industrie manufacturière 
s'est inscrit à 107, gagnant un point par rapport à janvier pour 
atteindre un plus haut depuis juin 2011, alors que les 
économistes interrogés par Reuters l'attendaient stable. 
    Celui des services est resté stable, à 103, après révision 
en hausse d'un point du chiffre de janvier, qui avait été donné 
à 102 en première estimation.         
    L'indicateur du bâtiment a progressé d'un point à 99 - à 
peine en deçà de sa moyenne de long terme, de 100 - alors qu'à 
l'inverse de la tendance générale, celui du commerce de détail 
en a perdu trois, à 103. 
    L'indicateur de retournement pour l'ensemble de l'économie 
reste dans la zone indiquant un climat conjoncturel favorable, 
indique l'Insee. 
    Dans l'industrie manufacturière, le solde d'opinions relatif 
aux perspectives générales, qui reflète le point de vue des 
chefs d'entreprise sur l'ensemble de leur secteur, fléchit d'un 
point tout en restant légèrement au-dessus de sa moyenne de long 
terme. 
    Mais ils sont nettement plus optimistes qu'en janvier 
concernant leurs perspectives personnelles de production pour 
les prochains mois, le solde correspondant bondissant de sept 
points - sa troisième hausse mensuelle consécutive - pour 
toucher un plus haut depuis janvier 2008.      
    Dans les services, le solde d'opinions relatif aux 
perspectives générales reste quasiment stable, bien ancré 
au-dessus de son niveau moyen de long terme.      
    Dans le bâtiment, l'opinion des chefs d'entreprise sur 
l'activité à venir reste également stable et ils jugent toujours 
leurs carnets de commandes peu garnis. 
    D'après la version préliminaire des indices PMI de Markit, 
l'activité dans le secteur privé en France a enregistré ce 
mois-ci sa plus forte croissance depuis mai 2011, portée par une 
nette accélération dans le secteur des services.   
             
    Statistiques détaillées sur le site de l'Insee : 
    Climat des affaires: http://bit.ly/2ly4hLm 
    Industrie manufacturière: http://bit.ly/2kP3icI 
    Services: http://bit.ly/2lIegjq 
         
 Les indicateurs français en temps réel           ECONFR  
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel    ECONEZ  
 Le point sur la conjoncture française            ECO/FR  
  
 (Myriam Rivet, édité par Jean-Baptiste Vey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant