France-La reprise d'Arc International se précise

le
0

LILLE, 24 décembre (Reuters) - Le projet de reprise du géant verrier Arc International, qui emploie 10.520 personnes dans le monde, dont plus de la moitié en France, a été confirmé mercredi à l'issue d'un Comité d'entreprise extraordinaire à Arques (Pas-de-Calais). "Un accord important a été conclu avec un investissement de 60 millions d'euros" a déclaré le ministre de l'Economie Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à l'issue du CE et d'une rencontre avec les salariés. "90% des emplois sont sauvés, c'est un site qui a à faire face à des défis, l'avenir n'était pas assuré, il l'est maintenant. Il y a un avenir pour Arc International", a ajouté le ministre qui a précisé que la signature de cet accord se ferait en février 2015. Ce projet de reprise prévoit un apport de fonds de 60 millions d'euros -- 58 millions du fonds américain Peaked Hills Partners (PHP) et 2 millions pour la famille Durand, actuelle propriétaire. Il prévoit aussi 300 millions d'investissement, 550 suppressions d'emplois dans les professions support et 150 créations sur des postes de production. Un comité d'entreprise extraordinaire avait été ouvert le 19 décembre mais immédiatement suspendu, le plan de reprise prévu n'étant pas assez abouti. Ce report avait suscité l'inquiétude des salariés et de leurs représentants syndicaux. Le CE avait repris mercredi matin, au lendemain d'une réunion qui a rassemblé à Paris des représentants de l'Etat, des banques et de PHP. La famille Durand, actionnaire principal, fait face à un endettement important de plusieurs centaines de millions d'euros et cherchait depuis un an un repreneur. Le fonds américain PHP a donc dévoilé son projet de reprise que le CE étudie. Il devrait reprendre 75% du capital d'Arc International en posant 58 millions d'euros sur la table pour moderniser l'outil de production et financer un plan social. PHP cherche également à obtenir un rééchelonnement de la dette d'Arc International, leader mondial des arts de la table, concurrencé depuis plusieurs années par la production asiatique. La Verrerie Cristallerie d'Arques a été fondée en 1825. La petite entreprise familiale est devenue un fleuron industriel de la région Nord Pas-de-Calais avant de se transformer en un groupe international devenu Arc International en 2000. Le groupe annonce un chiffre d'affaires de 901 millions d'euros en 2013 et emploie 5.690 personnes en France, principalement à Arques. (Pierre Savary, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant