France-La météo clémente fait chuter la consommation

le
0
    PARIS, 23 décembre (Reuters) - La consommation des ménages 
français en biens a baissé de 1,1% en novembre, soit le recul le 
plus marqué depuis janvier 2014, sous l'effet d'une chute de la 
consommation d'énergie et d'une contraction des dépenses 
d'habillement pour cause de météo clémente, selon les données 
publiées mercredi l'Insee. 
    Elle fait suite à une autre baisse en octobre, qui a 
toutefois été révisée à -0,2% par l'Insee après avoir été 
annoncée à -0,7% dans un premier temps. 
    En valeur, les dépenses des ménages en biens, qui 
représentent près de la moitié de leur consommation totale, ont 
enregistré leur niveau le plus faible depuis un an, alors que 
les économistes interrogés par Reuters tablaient sur une petite 
hausse (+0,1%) pour le mois  .  
    Les dépenses en énergie des ménages ont reculé de 5,6% le 
mois dernier, soit leur plus forte baisse depuis juin 2013, 
après une hausse de 2,2% en octobre. 
    Les achats de biens fabriqués ont reculé pour le deuxième 
mois consécutif (-0,8% après -1,3%), surtout du fait de 
l'habillement (-4,7%). 
    Les dépenses de biens durables ont légèrement rebondi (+0,5% 
après -2,0%), les achats d'automobile se stabilisant (+0,1% 
après -3,5%) tandis que ceux en équipement du logement ont 
progressé de 0,7%. 
    Les achats alimentaires (+0,6%) ont affiché leur première 
hausse depuis juin. 
     
    La statistique sur le site de l'Insee : http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=19&date=20151223 
 
 
    Les indicateurs français en temps réel         ECONFR  
    Les indicateurs de la zone euro en temps réel  ECONEZ  
    Le point sur la conjoncture française          ECO/FR  
 
 (Yann Le Guernigou) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant