France-La menace terroriste "est toujours présente", dit Valls

le
0

PARIS, 19 novembre (Reuters) - Le Premier ministre français a déclaré jeudi soir que des djihadistes liés aux attentats de Paris étaient peut-être encore en cavale, malgré le démantèlement d'une cellule mercredi à Saint-Denis et la mort de leur commanditaire présumé. "Nous ne savons pas (...) s'il y a des groupes, des individus qui sont directement liés à l'attaque de vendredi soir sur Paris, sur Saint-Denis", a dit Manuel Valls sur France 2. "On peut l'imaginer, c'est la raison pour laquelle la menace est toujours présente", a-t-il ajouté. Il a notamment admis ignorer si un des participants aux attentats du 13 novembre, le Français d'origine marocaine Salah Abdeslam, était encore en France ou revenu en Belgique, où il résidait avant ces actes meurtriers. Le corps d'Abelhamid Abaaoud, leur commanditaire présumé, tué mercredi à Saint-Denis dans l'assaut des forces de l'ordre contre l'appartement où il s'était réfugié avec d'autres djihadistes, dont une femme, a été formellement identifié. ID:nL8N13E3PN "On peut parfaitement imaginer que cette cellule s'apprêtait à commettre de nouveaux attentats de masse en France", a déclaré Manuel Valls. Il a également dit qu'il y avait en France "un certain nombre d'individus qui représentent un vrai danger" "Et donc il faut les poursuivre, les traquer et les neutraliser", a-t-il ajouté. (Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant