France-La leçon de Rocard à Valls, Macron...et Hollande

le
5
    PARIS, 23 juin (Reuters) - Michel Rocard, héraut de la ligne 
social-démocrate française dont se revendiquent Manuel Valls et 
Emmanuel Macron, juge les deux hommes "loin de l'Histoire" et 
plébiscite Alain Juppé alors qu'il accuse François Hollande 
d'être "un enfant des médias". 
    Dans un entretien au Point, l'ancien Premier ministre de 
François Mitterrand, aujourd'hui âgé de 85 ans, estime que "la 
gauche a perdu la bataille des idées, et pas seulement en 
France". 
    Remerciant non sans ironie le Premier ministre et le 
ministre de l'Economie actuels d'invoquer son héritage -- "ils 
le font tout le temps, c'est gentil à eux" --, Michel Rocard 
déclare que "Macron comme Valls ont été formés dans un parti 
amputé. Ils sont loin de l'Histoire". 
    "Ils n'ont pas eu la chance de connaître le socialisme des 
origines, qui avait une dimension internationale et portait un 
modèle de société. Jeune socialiste, je suis allé chez les 
partis suédois, néerlandais et allemand, pour voir comment ça 
marchait. Le pauvre Macron est ignorant de tout cela." 
    François Hollande, auquel il conseille de "changer" s'il 
entend briguer un nouveau mandat, n'est pas non plus épargné. 
    "Le problème de François Hollande, c'est d'être un enfant 
des médias. Sa culture et sa tête sont ancrées dans le 
quotidien. Mais le quotidien n'a à peu près aucune importance", 
analyse Michel Rocard. 
   "Le petit peuple de France, poursuit-il, n'est pas 
journaliste. Il sent bien qu'il est gouverné à court terme et 
que c'est mauvais. Cela dit, je ne crois pas que François 
Hollande y puisse quelque chose. D'abord, c'est trop tard. Et 
puis, on ne change pas comme ça". 
    Voit-il en Alain Juppé, favori de la droite pour l'élection 
présidentielle de 2017, un futur chef d'Etat? 
    "C'est un homme sage, responsable et compétent, tout cela 
est déjà beaucoup", dit-il, tout en regrettant que la droite 
"n'ait guère augmenté son patrimoine intellectuel pendant ce 
mandat". 
 
 (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 5 mois

    Pour M7097610 : je dirais en toute impartialité que c'était le moins dingue de l'équipe de FM.

  • M7097610 il y a 5 mois

    Michel Rocard a plus fait de 1988 à 1991 que tous les gouvernements suivants.

  • M9425023 il y a 5 mois

    Il n'a pas changé ! vraiment excellent cet homme là. Ce qui explique que la gauche lui ait barré la route pour les présidentielles. Le fameux "candidat virtuel" de ce phoque de la mairie de Lille.

  • 445566ZM il y a 5 mois

    J'ai pensé que VGE est un intellectuel. C'est lui qui a rédigé, en grande parti, le projet de la constitution européenne, sans mettre une phrase sur les racines chrétiennes de l'Europe. Heureusement le peuple a raison, et il ne voulait pas de ce texte, portant déjà la signature de la Turquie. Eh oui.

  • frk987 il y a 5 mois

    Il n'y a que VGE qui sait garder ses distances, le dernier VRAI président les successeurs ne sont que des gougnafiers.