France-La justice valide l'enquête sur l'affaire Valbuena

le
0
    PARIS, 16 décembre (Reuters) - La chambre de l'instruction 
de la cour d'appel de Versailles a rejeté vendredi la demande 
d'annulation de l'affaire dite de la "sextape" dans laquelle 
Karim Benzema est mis en examen, ouvrant la voie à un procès, 
a-t-on appris de source judiciaire. 
    L'attaquant français du Real Madrid et trois autres suspects 
avaient déposé un recours en nullité contre la quasi-totalité de 
la procédure sur ce chantage présumé aux dépens du footballeur 
Mathieu Valbuena. Ils contestaient notamment les écoutes 
téléphoniques opérées par un policier sous couverture. 
    Karim Benzema a été mis en examen pour "complicité de 
tentative de chantage et participation à une association de 
malfaiteurs". 
    Le joueur encourrait jusqu'à cinq ans de prison et 75.000 
euros d'amende en cas de poursuites. 
    La justice le soupçonne d'avoir joué un rôle dans une 
tentative d'extorsion de fonds de la part de maîtres-chanteurs 
présumés, qui auraient été en possession d'une vidéo intime de 
Mathieu Valbuena. Depuis le début, il nie toute implication dans 
un chantage. 
    Quatre autres personnes ont été mises en examen dans cette 
affaire.  
    La cour a ouvert la voie vendredi à une mise en examen de 
l'ancien footballeur Djibril Cissé pour "complicité de tentative 
de chantage" en invalidant le rejet d'un recours en ce sens de 
l'accusation. 
    "Le juge est de nouveau saisi du dossier. Cela ouvre la voie 
à une éventuelle mise en examen de Djibril Cissé, mais ça n'a 
rien n'automatique", a-t-on précisé à Reuters de source 
judiciaire. 
 
 (Sophie Louet avec Michel Rose) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant