France-La femme tuée à Saint-Denis serait une cousine d'Abaaoud

le
2

PARIS, 18 novembre (Reuters) - La femme qui s'est fait exploser mercredi matin lors de l'assaut des forces de l'ordre contre un appartement de Saint-Denis, au nord de Paris, serait une cousine du commanditaire présumé des attentats du 13 novembre, a-t-on déclaré à Reuters de source proche de l'enquête. Le Belge d'origine marocaine Abdelhamid Abaaoud, que l'on pensait en Syrie, était la cible de cette opération de police, qui a tourné à l'affrontement violent. Au moins deux djihadistes présumés sont morts lors de l'assaut, dont la femme. "Ce serait une cousine d'Abaaoud" prénommée Hasna, dit-on de source proche de l'enquête. Les opérations d'identification sont en cours pour savoir si un ou deux hommes ont également été tués et si l'un d'eux est Adelhamid Abaaoud, ajoute-t-on de même source. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6445098 le mercredi 18 nov 2015 à 17:13

    toutes ces chances pour la France gâchées, c'est triste!

  • milano12 le mercredi 18 nov 2015 à 17:08

    toute la famille expulsée rapidement