France-La croissance du marché du logement neuf accélère

le
0
    PARIS, 12 mai (Reuters) - Les ventes de logements neufs ont 
progressé de 14,7% au premier trimestre en France, l'entrée en 
vigueur du nouveau prêt à taux zéro (PTZ) amplifiant le rebond 
entamé en 2015, selon les chiffres publiés jeudi par la 
Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). 
    Un total de 30.804 logements neufs ont été vendus sur 
janvier-mars contre 26.849 un an plus tôt, le premier trimestre 
2015 étant lui-même en hausse de près de 13% par rapport à la 
même période de 2014. 
    L'activité de début 2016 a été portée par les ventes aux 
particuliers (+16,6% à 25.591) et, dans une moindre mesure, la 
reprise des ventes de résidences de services (+32,1% à 1.400). 
    Pour les particuliers, les ventes aux investisseurs, dopées 
par le dispositif Pinel mis en place fin 2014, ont encore 
progressé (+12,9%). Mais le trimestre a surtout été marqué par 
le retour des ventes aux accédants à la propriété (+20,3% à 
13.329) à la faveur du nouveau PTZ. 
    Celui-ci s'est intégré à un "alignement des astres" déjà 
très favorable au secteur de la construction avec la reprise de 
l'économie française, l'environnement de taux d'intérêt très 
bas, une relative stabilité des prix de l'immobilier et un 
dispositif  Pinel que la FPI juge "très bien calibré" et dont 
François Hollande vient d'annoncer le prolongement  . 
    "Il y a eu une réponse immédiate du marché sur le prêt à 
taux zéro", a déclaré devant la presse Alexandra François-Cuxac, 
 présidente de la FPI, en pronostiquant un retour cette année à 
un marché de la construction proche de celui de 2010, avant que 
le secteur ne plonge. 
    Toujours au premier trimestre, les mises en vente de 
logements neufs ont progressé de 17,9%, à 26.812, mais restent 
en deçà de leurs niveaux de 2010-2011. 
    L'offre commerciale (92.092 logements) s'est légèrement 
effritée, avec pour conséquence une poursuite de la baisse des 
délais d'écoulement (11,3 mois contre 11,7 mois fin 2015 et 13,6 
au premier trimestre 20015), mais l'évolution des prix est 
restée modérée (+0,5% sur un an). 
    Dans ce contexte, la FPI s'inquiète que les délivrances de 
permis de construire, en hausse de 12,2% au premier trimestre 
pour les logements collectifs, soient à la traîne du marché, 
avec le risque de tensions à venir que cela présente. 
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant