France-La consommation électrique a reculé de 6% en 2014

le
1

(Actualisé avec précisions) PARIS, 27 janvier (Reuters) - La consommation française d'électricité a reculé de 6% en 2014 en données brutes à 465,3 térawattheures (TWh) en raison principalement de la douceur du climat, selon un bilan dévoilé mardi par RTE, l'opérateur du réseau de transport d'électricité français. Corrigées des aléas climatiques, la consommation française baisse de 0,4%, a précisé dans un communiqué la filiale d'EDF EDF.PA . La consommation des PMI/PME, des professionnels et des particuliers recule de 0,5%, corrigée des variations saisonnières, alors que celle de la grande industrie reste stable. La baisse "reflète une activité économique ralentie mais également l'effet des mesures d'économie d'énergie déployées en France depuis plusieurs années", a souligné RTE. La production française d'électricité a atteint 540,6 TWh en 2014, en baisse de 1,8% par rapport à 2013, avec une part des énergies renouvelables (hydraulique inclus) qui continue d'augmenter et représente 19,5% de la consommation française. La production nucléaire, en hausse de 3,0% par rapport à 2013 grâce notamment à une baisse des prolongations d'arrêts de réacteurs, a de son côté représenté 77% de la production totale en 2014. La production des centrales à charbon, dont plusieurs ont fermé, a en revanche plongé de 58%, et celle des centrales à gaz baisse de 28%. La puissance installée du parc de production français a progressé de 0,5% en 2014, avec une nette hausse des capacités éoliennes et photovoltaïques (+12% et +21% respectivement). La France reste le pays le plus exportateur d'électricité en Europe en 2014, avec un solde de 65,1 TWh. Les échanges sont exportateurs vers tous les pays voisins à l'exception de l'Allemagne, avec laquelle le solde est importateur à hauteur de 5,9 TWh. RTE a également indiqué qu'il prévoyait d'investir 1,5 milliard d'euros en 2015, contre 1,4 milliard en 2014. La société, qui achemine l'électricité entre les fournisseurs et les consommateurs, exploite en France environ 100.000 km de lignes à haute tension et emploie près de 8.400 personnes. La presse a récemment rapporté qu'EDF étudiait des possibilités d'évolution de RTE qui pourraient inclure la vente d'une participation dans l'opérateur du réseau de transport d'électricité français ou une scission partielle. ID:nL6N0V22R1 (Benjamin Mallet, édité par Matthieu Protard)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le mardi 27 jan 2015 à 10:23

    mais les prix augmentent pour payer les retraites dorées