France-La consommation des ménages rebondit en décembre

le
0
    PARIS, 29 janvier (Reuters) - La consommation des ménages 
français en biens a rebondi de 0,7% en décembre, après une chute 
de 1,4% en novembre liée au recul de la consommation d'énergie, 
selon les données publiées vendredi l'Insee. 
    Sur l'ensemble du quatrième trimestre, les dépenses de 
consommation en biens ont reculé de 0,9%, après +0,7% au 
troisième, en raison en particulier de la forte baisse de la 
consommation d'énergie liée aux températures clémentes.   
    Elles ont progressé de 1,8% sur l'ensemble de l'année 2015, 
après un recul de 0,2% en 2014, une hausse liée à la 
consommation d'énergie. 
    Les 18 économistes interrogés par Reuters tablaient en 
moyenne sur une hausse de 0,5% de la consommation en biens en 
décembre. Le recul de novembre avait quant à lui été annoncé 
dans un premier temps à -1,1%. 
    En décembre, les achats de textile et d'habillement ont 
rebondi (+4,2%) après trois mois de baisse. 
    Les achats de biens fabriqués se sont redressés (+1,6% après 
-0,8%), surtout du fait de l'habillement.  
    Les dépenses en énergie des ménages ont reculé de 2,5% après 
une baisse de 7,1% en novembre, les températures restant douces. 
Les dépenses en gaz et électricité ont atteint leur plus bas 
niveau depuis mars 2002.     
    Les dépenses de biens durables ont continué leur progression 
en décembre (+1,1% après +0,3%), en raison d'une nette hausse 
des achats d'automobiles (+1,7% après -0,3%). 
    Les achats alimentaires ont progressé de 1,2%, après +0,6% 
en novembre, soit leur plus forte progression depuis de juin 
2014. 
     
    La statistique sur le site de l'Insee : http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=19&date=20160129 
     
    Les indicateurs français en temps réel         ECONFR  
    Les indicateurs de la zone euro en temps réel  ECONEZ  
    Le point sur la conjoncture française          ECO/FR  
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yann Le Guernigou) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant