France: la consommation des ménages français en biens a reculé de 0,2% en septembre

le
0
La consommation de produits alimentaires a pour sa part augmenté "timidement" (+0,2%), après avoir stagné en août. (gilaxia/Istock.com)
La consommation de produits alimentaires a pour sa part augmenté "timidement" (+0,2%), après avoir stagné en août. (gilaxia/Istock.com)

(AFP) - Les dépenses de consommation des ménages français en biens ont reculé de 0,2% en septembre après avoir progressé de 0,8% en août, a annoncé vendredi l'Insee dans un communiqué.

Sur l'ensemble du troisième trimestre, la consommation des ménages a diminué de 0,5%, ajoute l'Insee, qui attribue ce repli à une baisse des dépenses en équipements du logement et des dépenses en énergie.

Sur un mois, la consommation d'énergie a ainsi reculé de 1,7%, avec un repli marqué pour les produits raffinés (-3,0%) et plus léger pour le gaz et l'électricité (-0,7%), "sous l'effet du retour des températures à la normale après un printemps plutôt froid".

La consommation de produits alimentaires a pour sa part augmenté "timidement" (+0,2%), après avoir stagné en août. Selon l'Insee, les achats de produits agricoles ont progressé, alors que ceux de produits transformés ont légèrement reculé.

Les achats de biens fabriqués, enfin, sont restés stables, après un rebond en août. Sur l'ensemble du troisième trimestre, ils diminuent de 1,1%, après avoir augmenté de 0,2% au printemps, souligne l'Insee.

Dans le détail, les dépenses en biens durables ont baissé de 2,4% entre juillet et septembre, après +0,7% au deuxième trimestre, avec une chute de 5,9% pour les dépenses consacrées à l'équipement du logement. Les dépenses en habillement et textile se sont pour leur part repliées de 0,3%, après -0,6% au printemps.

L'institut précise par ailleurs dans son communiqué avoir révisé à la hausse l'évolution des dépenses de consommation pour le mois d'août 2016, à +0,8% au lieu de +0,7%.

Les chiffres de la consommation sont une donnée importante pour la croissance française, traditionnellement portée par les achats des ménages. Le chiffre de l'Insee ne prend toutefois en compte que la consommation de biens, et pas celle de services.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant