France: la consommation des ménages en biens en baisse de 0,1% en avril (Insee)

le
0
Baisse de la consommation des ménages en biens des Français en avril (Userba011d64_201/Istock.com)
Baisse de la consommation des ménages en biens des Français en avril (Userba011d64_201/Istock.com)

(AFP) - Les dépenses de consommation des ménages français en biens ont reculé de 0,1% en avril sur un mois après la forte hausse enregistrée en mars (+1,1%), a annoncé lundi l'Insee dans un communiqué.

Ce léger repli s'explique par une baisse sensible de la consommation alimentaire, les dépenses en énergie et en biens durables ayant pour leur part fortement ralenti, explique l'institut national de la statistique et des études économiques.

Sur un mois, la consommation de produits alimentaires a ainsi baissé de 1,2%, après une quasi-stabilité en mars (-0,1%). Ce recul résulte "d'une nouvelle baisse de la consommation en viande et du repli des dépenses en boissons et tabac", indique l'Insee.

La consommation d'énergie a pour sa part augmenté pour le quatrième mois consécutif, mais à un rythme moins soutenu (+0,9% après +4,4%), "en raison de températures de nouveau au-dessous des normales saisonnières", souligne l'Insee.

Les achats de biens fabriqués ont pour leur part augmenté moins fortement qu'en mars (+0,3% après +0,9%), freinés par la contraction des achats automobiles, les achats de biens durables ayant marqué le pas (+0,4%), malgré des dépenses en équipement du logement dynamiques (+2,3%) et des dépenses d'habillement en légère hausse (+0,2%).

L'institut précise par ailleurs avoir révisé à la hausse de 0,9 point le chiffre de la consommation pour le mois de mars, à +1,1% au lieu de +0,2%, celle du premier trimestre dans son ensemble étant en revanche abaissée (+1,4% contre +1,7%).

"L'ampleur de ces révisions est habituelle à ce moment de l'année", souligne l'Insee, qui explique ces modifications notamment par "l'intégration de nouvelles informations", dans le secteur de l'habillement et l'équipement du logement.

Les chiffres de la consommation sont une donnée importante pour la croissance française, traditionnellement portée par les achats des ménages. Le chiffre de l'Insee ne prend toutefois en compte que la consommation de biens, et pas celle de services.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant