France : «L'intérêt particulier favorise le bien général»

le
3
Philippe Leroy. (© DR)
Philippe Leroy. (© DR)

Selon Philippe Leroy, président de Détroyat Associés, la politique de l'offre revendiquée par le gouvernement est un avatar de la politique de la demande et l'Etat français doit réduire au plus vite son interventionnisme pour favoriser la croissance.

Au cours de son allocution du 14 juillet, le Président de la République, François Hollande, s’est auto-proclamé «audacieux» pour qualifier sa politique en faveur des entreprises qui consiste à leur rendre 40 milliards d’euros qu’elles ont déjà payé en impôts.

Cette audace sociale-libérale est-elle si éloignée de ce qu’Arnaud Montebourg, tout en rhétorique, affirmait en février 2014 : «Bref, c’est le retour de l’Etat dans la résistance économique ; bref, c’est le retour de l’Etat dans la planification industrielle ; bref, c’est le retour de Colbert !»

Tant qu’à chercher une légitimité à l’action politique auprès d’un ancien contrôleur des finances de la monarchie, on eût préféré que l’inspiration de l’un et de l’autre vînt de Turgot. « L’intérêt particulier abandonné à lui-même produira plus sûrement le bien général que les opérations du gouvernement, toujours fautives et nécessairement dirigées par une théorie vague et incertaine »[1], écrivait ce dernier qui sentait bien que la liberté était bien davantage un

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • abacchia le jeudi 16 juil 2015 à 15:05

    Si tel est le cas, alors je comprends mieux les "décisions" de TOUS les politiques au pouvoir présent, passé et à venir, qui convergent toutes vers le bien être, le confort, le luxe et les privilèges de ces mêmes dirigeants politiques ! Pour autant, je ne vois pas où cela a amélioré le bien être général.... Ça se saurait !

  • freudmar le jeudi 16 juil 2015 à 15:02

    C'est une théorie on ne peut plus stu-pide qui a échoué partout dans le monde ! C'est une façon de justifier l'égoïsme et la gestion Ultra-libérale qui mène la planète dans un mur !!! Tant que ce genre d'individu aura "pignon sur rue" nous ne sommes pas sortis de l'auberge !!!

  • zouquett le jeudi 16 juil 2015 à 15:01

    en bref , chacun pour sa geul