France-L'hypothèque Aubry s'éloigne du congrès du PS

le
0

* Martine Aubry fait durer le suspense sur son attitude * Un motion Aubry saperait la stratégie de Cambadélis * Les "frondeurs" présenteront leur propre motion par Emmanuel Jarry PARIS, 8 avril (Reuters) - Les annonces du Premier ministre, Manuel Valls, en faveur de l'investissement et des salariés semblent avoir éloigné mercredi l'hypothèque d'une motion séparée de Martine Aubry avant le prochain congrès du Parti socialiste, début juin à Poitiers. Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, s'efforce de rassembler autour de sa propre motion une majorité de militants, des partisans de Manuel Valls à ceux de la maire de Lille, bien qu'elle soit très critique envers l'exécutif. Pour la députée PS Karine Berger, qui défendra elle-même avec d'autres élus une motion des "non-alignés", Martine Aubry a de quoi être satisfaite par l'annonce de la création d'un "compte personnel d'activité". ID:nL5N0X51T8 "Elle attendait de savoir jusqu'où les messages qu'elle a pu porter depuis de nombreuses années, notamment sur la sécurité professionnelle tout au long de la vie, ont été entendus", a-t-elle déclaré à France 3. "Il se trouve que ça fait partie des annonces de Manuel Valls de ce matin." Du côté des "frondeurs" du PS, on ne s'attend pas non plus à ce que la maire de Lille présente une motion qui saperait la stratégie de rassemblement de Jean-Christophe Cambadélis. "Je ne crois pas que Martine Aubry va déposer une motion, au moins pour des raisons de rapport de forces", a dit à Reuters un de leurs chefs de file, le député Pouria Amirshahi. Il a en revanche précisé que Christian Paul, un proche de Martine Aubry, serait le premier signataire de leur motion. Mais les amis de Martine Aubry semblent partagés sur l'attitude à adopter -- ralliement à la motion d'opposition des frondeurs, à celle de soutien au gouvernement de Jean-Christophe Cambadélis ou dépôt d'une motion séparée. "C'est assez fluctuant. Tout peut se négocier jusqu'à la dernière minute, comme toujours au PS", juge un proche du leader du parti. "Avec Martine Aubry, les discussions avancent. Il y a plus de chances qu'elle se rallie à la motion Cambadélis." LES FRONDEURS RESTENT DÉTERMINÉS "Il y a une volonté de rapprochement et des efforts des deux côtés, par rapport à la politique demandée pour la fin du mandat de François Hollande sur la lutte contre les inégalités et la question sociale", ajoute-t-on de même source. Du côté des frondeurs, la volonté de s'opposer à la ligne incarnée par Jean-Christophe Cambadélis est en revanche intacte malgré un accueil parfois positif réservé mercredi à certaines annonces de Manuel Valls. "Je trouve intéressant qu'il y ait quelques mesures en faveur de l'investissement privé", a ainsi déclaré le député Laurent Baumel, un autre de leurs chefs de file. "Là, on est sur des mesures ciblées, donc à priori plus efficaces." "Mais ça reste quand même des mesures orientées vers l'investissement des entreprises et on ne fait rien pour le moment (pour) améliorer le pouvoir d'achat des retraités, des salariés modestes", a-t-il ajouté. Pouria Amirshahi s'est dit pour sa part "ravi" que le gouvernement s'ouvre à la critique des entreprises, une allusion aux critiques de Manuel Valls, pour qui le patronat tarde trop à remplir ses engagements, notamment en matière d'emploi. Il a aussi estimé que la création d'un compte d'activité personnel et les facilités accordées aux collectivités locales allaient dans le bon sens. Mais il juge que ces mesures sont insuffisantes et font encore la part trop belle aux entreprises. Les différents courants qui traversent le PS et souhaitent déposer une motion doivent le faire avant vendredi minuit. Le premier signataire d'une motion a vocation à être le candidat des courants qui la défendent au poste de premier secrétaire du PS. Mais seuls les signataires des deux textes qui recueilleront le plus de voix lors du vote des militants le 21 mai pourront en présenter un, sur lequel il y aura un nouveau vote le 28 mai. Si bien que lorsque le congrès de Poitiers se tiendra les 5, 6 et 7 juin, le leader du parti sera connu. (Avec Elizabeth Pineau et Emile Picy)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant