France-L'ex-ministre de Raincourt épinglé sur son patrimoine

le
0
    PARIS, 11 juillet (Reuters) - La Haute autorité pour la 
transparence de la vie publique (HATVP) a annoncé lundi avoir 
saisi la justice concernant les déclarations de patrimoine du 
sénateur Les Républicains et ancien ministre Henri de Raincourt 
établies en 2014 et sur lesquelles elle émet des doutes.  
    "La Haute autorité estime (...) qu'il existe en l'état un 
doute sérieux quant à l'exhaustivité, l'exactitude et la 
sincérité de ses déclarations, du fait de l'omission d'une 
partie substantielle des revenus perçus par M. de Raincourt à 
l'époque notamment de ses fonctions ministérielles", indique la 
HATVP dans un communiqué.  
    "La Haute Autorité a jugé nécessaire de porter ces faits, 
susceptibles de constituer des infractions pénales, à la 
connaissance du procureur de la République de Paris et lui a 
transmis l'ensemble du dossier", ajoute-t-elle.  
    Henri de Raincourt a reconnu en février 2015 avoir perçu 
4.000 euros par mois de son groupe politique au Sénat quand il 
était au gouvernement tout en démentant toute "espèce de 
magouille".      
    Le sénateur de l'Yonne et ancien ministre chargé des 
Relations avec le parlement puis de la Coopération au sein du 
gouvernement Fillon a expliqué qu'il s'agissait d'"aides et de 
soutiens pour une activité parlementaire" et que les sommes 
reçues correspondaient à une activité antérieure à son arrivée 
au gouvernement.  
    La HATVP a été mise en place après l'affaire Cahuzac qui 
avait provoqué une onde de choc au printemps 2013 en France et 
contraint François Hollande à préparer une série de mesures 
visant à "moraliser" la vie politique. 
    En octobre 2013, une loi sur la transparence a été votée, 
rendant obligatoire la déclaration de patrimoine et d'intérêts 
pour les parlementaires, les ministres et les élus locaux entre 
autres, et leur vérification par la HATVP. 
 
 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant