France-L'enquête sur Baupin classée sans suite pour prescription

le
5
    PARIS, 6 mars (Reuters) - Certains faits de harcèlements et 
d'agressions sexuels dont était accusé le député écologiste 
Denis Baupin sont "susceptibles d'être qualifiés pénalement" 
mais sont prescrits, a déclaré lundi le procureur de Paris 
François Molins, annonçant par conséquent le classement sans 
suite de l'enquête le visant.  
    Le parquet avait ouvert une enquête préliminaire le 10 mai 
2016 des chefs d'agressions sexuelles, harcèlements sexuels et 
appels téléphoniques malveillants après une série de 
dénonciations de tels faits par des élues écologistes.  
    "A l'issue de l'ensemble des investigations, il apparaît que 
les faits dénoncés, aux termes de déclarations mesurées, 
constantes et corroborées par des témoignages, sont pour 
certains d'entre eux susceptibles d'être qualifiés pénalement", 
écrit lundi le procureur de Paris dans un communiqué. 
    "Ils sont cependant prescrits", ajoute François Molins. 
    "Cette procédure fait donc l'objet, ce jour, d'un classement 
sans suite pour prescription." 
    Denis Baupin a toujours nié en bloc les faits qui lui 
étaient reprochés, évoquant des manoeuvres politiques à son 
encontre. 
    Entendu par la police, il a contesté les accusations de 
harcèlement sexuel, soutenant que certains messages 
effectivement envoyés s'incrivaient dans une démarche de 
"séduction réciproque", selon le procureur, et nié toute 
accusation d'agression sexuelle.  
 
 (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 23425c il y a 9 mois

    Carrément la honte ce classement sans suite "pour prescription", drôlement indépendante la justice ,en effet. lol

  • M7991925 il y a 9 mois

    Ça remonte à quand les faits reprochés à Fillon ?

  • M7991925 il y a 9 mois

    Deux poids, deux mesures ! Vous avez dit justice indépendante ?

  • padamalg il y a 9 mois

    Beaupin: si on féminise le nom, ça donne: Belle P... Ce n'est pas de sa faute, le pôvre, s'il a un appétit hors norme.

  • brenot il y a 9 mois

    Quand il s'agit de la gauche les faits sont prescrits.