France-L'Eglise protestante accepte de bénir les couples gays

le , mis à jour à 17:25
0

(Actualisé avec précisions) PARIS, 17 mai (Reuters) - L'Eglise protestante unie de France (EPUdF), qui compte 250.000 fidèles, a adopté dimanche à une large majorité la possibilité de bénir des couples homosexuels, deux ans après l'adoption de la loi Taubira ouvrant le mariage civil à deux personnes de même sexe. Quatre-vingt-quatorze représentants de l'EPUdF, née en 2012 de la fusion des Eglises luthériennes et réformées, ont voté en faveur du texte lors de leur synode national à Sète (Hérault), a indiqué un porte-parole. Trois se sont prononcés contre lors de ce vote organisé dimanche, journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie. "Le synode a décidé de faire un pas de plus dans l'accompagnement des personnes et de ces couples-là en ouvrant la possibilité de célébrer des bénédictions liturgiques s'ils le demandent", a dit Laurent Schlumberger, président de l'EPUdF, à la presse. "C'est une possibilité qui est ouverte, ce n'est pas une obligation qui est faite. Chaque pasteur, chaque paroisse reste libre de mettre en oeuvre cette possibilité", a-t-il ajouté. "La décision a été emportée largement avec sérénité et a permis d'avancer tous ensemble, même si les positions diverses demeurent dans notre Eglise sur cette question-là". Les protestants représentent environ 2% de la population française. Deux tiers d'entre eux sont rattachés à des églises évangéliques et sont majoritairement opposés au mariage gay. La bénédiction du mariage entre deux personnes de même sexe est une question clivante au sein des églises protestantes, entre celles plus libérales comme en Suède ou au Danemark approuvant le mariage gay, et celles offrant une bénédiction différente de celle donnée lors d'un mariage hétérosexuel. (Marine Pennetier avec Tom Heneghan)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant