France-L'assaillant de Valence pas lié à des réseaux-Procureur

le
0
    VALENCE, Drôme, 2 janvier (Reuters) - L'automobiliste qui a 
foncé sur des militaires de garde devant la mosquée de Valence 
vendredi semble avoir agi seul et rien n'indique à ce stade 
qu'il ait des connections avec un réseau islamiste, a déclaré 
samedi le procureur de Valence, Alex Perrin. 
    L'homme, un Français d'origine tunisienne âgé de 29 ans,   
est hospitalisé après avoir été blessé au bras et à la jambe de 
trois balles tirées par les militaires.  
    Le procureur a indiqué que sa garde à vue devrait être 
prolongée de façon imminente et que les enquêteurs ne 
disposaient d'aucun élément "qui puissent nous rattacher à un 
acte terroriste". 
    "Pour l'instant, on est vraiment dans ce qui nous semble 
être un comportement solitaire", a-t-il dit lors d'un point de 
presse. 
    "Rien ne nous renvoie sur d'autres personnes, ou de sa 
famille ou des tiers, et notamment rien ne nous renvoie sur une 
appartenance à un réseau quel qu'il soit", a dit le magistrat. 
    Il a encore précisé que l'homme, qui aurait crié "Allah est 
grand" en fonçant sur les militaires, n'était connu ni de la 
police ni des services de sécurité et qu'aucune arme ou explosif 
n'avait été trouvée dans sa voiture. 
    "Lorsqu'il a été pris en charge par les services de secours, 
il a tenu des propos assez confus indiquant tantôt qu'il 
souhaitait tuer des militaires parce les militaires tuaient des 
gens (...) et, d'autre part, qu'il souhaitait se faire tuer par 
des militaires", a encore indiqué Alex Perrin. 
 
 (Arnaud Grange, avec Yann Le Guernigou à Paris, édité par 
Jean-Philippe Lefief) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant