France-L'animateur Jean-Marc Morandini visé par deux enquêtes

le
0
    PARIS, 10 août (Reuters) - Deux enquêtes préliminaires ont 
été ouvertes par le parquet de Paris au sujet de l'animateur de 
radio et de télévision Jean-Marc Morandini à la suite de 
plusieurs plaintes, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. 
    Une première enquête a été ouverte fin juillet pour les 
chefs de "corruption de mineurs" et la seconde début août pour 
"harcèlement sexuel et travail clandestin", a-t-on précisé, 
confirmant une information de l'Express. 
    Il s'agit d'enquêtes distinctes concernant des plaignants 
différents, a précisé la source. 
    L'affaire a éclaté le 12 juillet à la suite d'une enquête de 
l'hebdomadaire les Inrockuptibles dans laquelle plusieurs jeunes 
comédiens racontaient avoir participé à des castings troubles 
pour pouvoir jouer dans une série produite par la société de 
Jean-Marc Morandini. 
    Ces acteurs faisaient part de pressions de la part d'une 
mystérieuse directrice de casting pour qu'ils envoient des 
photos ou des vidéos d'eux dans des situations scabreuses.  
    L'article évoquait également la question de la rémunération 
des acteurs, payés selon les plaignants pour un seul jour de 
tournage sur les quatre effectués.  
    La semaine suivante, un deuxième article avait évoqué la 
drague sur Twitter d'un mineur de 15 ans. 
    L'animateur avait dénoncé le 19 juillet lors d'une 
conférence de presse des accusations "parfaitement mensongères 
et diffamatoires" et s'était dit victime d'un "maître-chanteur" 
ayant activé ses réseaux pour lui nuire.  
    Il a été suspendu à la suite de cette affaire de l'antenne 
d'Europe 1 mais reste salarié de la station.  
 
 (Gérard Bon, édité par Yann Le Guernigou) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant