France-L'activité rechute dans le secteur privé-Markit

le
0
    PARIS, 23 juin (Reuters) - L'activité dans le secteur privé 
a replongé en zone de contraction en juin en France sous l'effet 
d'une baisse des nouvelles commandes enregistrées par les 
entreprises, qui s'inquiètent aussi du climat social dégradé, 
selon la version préliminaire des indices Markit publiée jeudi.  
   
    Le secteur manufacturier a été plus particulièrement touché, 
son indice d'activité plongeant à 47,9, un plus bas depuis seize 
mois, contre 48,4 en mai et alors qu'il était attendu en légère 
hausse (48,8) par les économistes interrogés par Reuters.  
    Il se situe pour le quatrième mois consécutif sous la barre 
des 50, qui sépare croissance et contraction de l'activité. 
    L'indice du secteur des services est lui aussi passé juste 
sous ce seuil pour s'inscrire à 49,9 contre 51,7, alors que les 
économistes interrogés par Reuters l'attendaient quasi stable 
(51,6). 
    L'indice composite, qui combine des éléments de l'indice du 
secteur manufacturier et celui des services, ressort de son côté 
à 49,4 contre 50,9 en avril après trois mois en zone de 
croissance. 
    Les entreprises de services sondées par Markit ont fait état 
d'une baisse globale de leurs nouvelles commandes, surtout 
sensible dans le secteur manufacturier où cette tendance est 
maintenant installée depuis six mois. 
    Les chefs d'entreprise sont aussi confrontés à une nouvelle 
baisse, plus marquée qu'en mai, des prix facturés, le secteur 
des services étant là le plus touchés, alors que leurs coûts de 
production augmentent dans le même temps. 
    Les perspectives dans le secteur des services sont à leur 
plus bas depuis six mois, les chefs d'entreprise interrogés 
citant le climat social difficile sur fond de protestations  
contre le projet de loi Travail et une montée des incertitudes 
sur la conjoncture. 
    "Il y a une atmosphère morose et peu de leviers de 
croissance", déclare Chris Williamson, chef économiste de 
Markit, qui craint que cette situation se prolonge au second 
semestre. 
     
     
 Les indicateurs français en temps réel           ECONFR  
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel    ECONEZ  
 Le point sur la conjoncture française            ECO/FR  
  
 (Yann Le Guernigou, avec Leigh Thomas) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant