France-L'activité du secteur privé marque le pas-Markit

le
1

PARIS, 24 juillet (Reuters) - La croissance de l'activité a nettement ralenti dans le secteur privé en France en juillet, le secteur manufacturier accusant même une légère contraction, selon la version "flash" des indicateurs PMI de Markit publiés vendredi. L'indice du secteur manufacturier est ainsi retombé à 49,6, alors qu'il était repassé le mois dernier au-dessus de la barre des 50 qui sépare croissance et contraction de l'activité pour la première fois depuis plus d'un an. Les économistes interrogés par Reuters l'attendaient inchangé à 50,7. L'indice du secteur des services, même s'il se maintient au-dessus de 50 pour le sixième mois d'affilée, s'est replié à 52,0, contre 54,1 en juin. Il ressort là encore en-deça des attentes des économistes (53,8). L'indice composite, qui regroupe des éléments des deux indices sectoriels, a lui aussi diminué à 51,5 contre 53,3 un mois plus tôt. Les prises de commandes au secteur privé ont affiché un huitième mois consécutif de hausse mais à un rythme toutefois le plus bas depuis avril, les entreprises du secteur manufacturier faisant état pour leur part d'une contraction légèrement plus forte des nouvelles commandes. Et l'emploi global est repassé en zone de contraction pour la première fois depuis cinq mois, selon l'enquête Markit. Dans son enquête mensuelle publiée mercredi, l'Insee a fait état quand à lui d'un climat des affaires au plus haut en France depuis l'été 2011, grâce pour l'essentiel à l'industrie et aux services. ID:nL5N10133F Les indicateurs français en temps réel ECONFR Les indicateurs de la zone euro en temps réel ECONEZ Le point sur la conjoncture française ECO/FR (Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 82554976 le vendredi 24 juil 2015 à 09:16

    Bravo François !!