France-L'activité dans les services continue d'accélérer

le
0
    PARIS, 6 novembre (Reuters) - La croissance de l'activité 
dans les services a poursuivi son accélération en octobre en 
France après son net rebond de septembre, toujours portée par le 
niveau élevé des nouveaux contrats, selon la version définitive 
de l'indice Markit publiée lundi. 
    L'indice d'activité des services s'est établi à 57,3 le mois 
dernier, en progression par rapport à sa marque d'août (57,0) et 
en très léger retrait par rapport à sa première estimation de 
57,4 publiée le 24 octobre.   
    Il évolue au-dessus du seuil de 50 qui distingue croissance 
et contraction de l'activité pour le 16e mois consécutif. 
    L'indice composite, qui associe des éléments de l'indice des 
services et de celui du secteur manufacturier - dont la 
croissance de l'activité s'est stabilisée en octobre 
  - s'est quant à lui inscrit à 57,4 le mois dernier, 
un nouveau plus haut depuis mai 2011, contre 57,1 en septembre. 
    Il ressort aussi légèrement au-dessous de son estimation 
"flash" de 57,5 et, tout comme l'indice des services, dépasse le 
seuil de 50 depuis juillet 2016. 
    La croissance de l'activité en octobre dans les services a 
été alimentée par la poursuite de la progression des nouveaux 
contrats, dont le volume connaît une expansion continue depuis 
l'hiver 2016, bien qu'elle soit un peu moins marquée qu'en 
septembre. 
    Dans ce contexte de progression de la demande, les 
prestataires de services ont continué d'augmenter leurs 
effectifs pour le dixième mois consécutif.  
    Les chefs d'entreprise du secteur interrogés par le cabinet 
d'études restent par ailleurs majoritairement optimistes, 
quoique dans une proportion moindre qu'un mois plus tôt, sur 
leurs perspectives d'activité à un an.  
     
     
 Le point sur la conjoncture française   ECO/FR  
  
 (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux