France-L'activité dans le secteur privé accélère nettement

le
0
    PARIS, 4 janvier (Reuters) - La croissance de l'activité 
dans le secteur privé a nettement accéléré en France en 
décembre, progressant à un rythme inédit depuis juin 2015, selon 
la version définitive de l'indice Markit publiée mercredi.   
    La poursuite de l'amélioration de la conjoncture dans le 
secteur manufacturier s'est combinée à la croissance toujours 
solide dans le secteur des services.  
    L'indice des services s'est inscrit à 52,9 le mois dernier, 
en nette hausse par rapport à la marque de 51,6 relevée en 
novembre. 
    Supérieur à la première estimation de 52,6 publiée 
mi-décembre, il reste au-dessus du seuil de 50 qui distingue 
croissance et contraction de l'activité pour le sixième mois 
consécutif, atteignant son plus haut niveau depuis septembre.    
  
    L'indice composite, qui associe des éléments de l'indice des 
services et de celui du secteur manufacturier, dont l'activité a 
progressé en décembre pour le troisième mois consécutif 
 , a quant à lui progressé à 53,1 après 51,4 en 
novembre. 
    Il dépasse lui aussi son estimation "flash" de 52,8 pour 
atteindre un plus haut depuis juin 2015.  
    L'amélioration de décembre dans le secteur privé a notamment 
été portée par la progression des nouvelles commandes et 
contrats, également à un rythme inédit depuis un an et demi. 
    L'emploi dans le secteur privé a évolué positivement pour le 
deuxième mois consécutif, malgré une stagnation dans le secteur 
des services.   
    Pour Alex Gill, économiste de Markit, le secteur des 
services dispose cependant "d'une base solide pour la croissance 
future", le degré d'optimisme des prestataires de services pour 
leurs perspectives à un an ayant atteint le mois dernier un 
niveau sans précédent depuis mars 2012.  
     
 Les indicateurs français en temps réel           ECONFR  
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel    ECONEZ  
 Le point sur la conjoncture française            ECO/FR  
  
 (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant