France-Kering condamné à verser $13 millions à Hedi Slimane

le
1
    PARIS, 29 juin (Reuters) - Le tribunal de commerce de Paris 
a condamné mercredi le groupe Kering  PRTP.PA , propriétaire de 
Saint Laurent, à verser 13 millions de dollars (11,7 millions 
d'euros) à titre provisionnel à son ancien designer vedette Hedi 
Slimane, selon l'ordonnance consultée par Reuters.  
    Reuters avait récemment révélé que Hedi Slimane avait 
assigné Kering en référé en raison de la levée, par le groupe, 
de la clause de non-concurrence de son contrat.  
    Cette clause était assortie d'indemnités.  
    Outre les 13 millions de dollars, Kering devra également 
payer des intérêts légaux à compter du 13 avril dernier, précise 
l'ordonnance.  
    "On a gagné", a dit à Reuters Me Hervé Temime, l'avocat de 
Hedi Slimane. "Je me réjouis de cette décision qui est tout à 
fait naturelle, les dispositions contractuelles étant d'une 
clarté limpide", a-t-il ajouté dans un message envoyé à Reuters. 
    Personne n'était disponible chez Kering dans l'immédiat. 
 
 (Pascale Denis, avec Chine Labbé, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • leonprem il y a 5 mois

    après les grands patrons voyous, on va voir arriver l'ère des grands designer et stylistes qui vont réclamer leur dû ! 13 millions de $ quand meme !!! pour quelques années de taf !