France-Jours différents pour hommes et femmes dans une épicerie

le , mis à jour à 20:24
0

BORDEAUX, 22 juin (Reuters) - Le maire de Bordeaux Alain Juppé (Les Républicains) a demandé lundi que les autorités se saisissent du cas d'une épicerie à destination des musulmans qui pratique des jours d'ouverture différents pour les hommes et les femmes. Le quotidien Sud-Ouest a révélé lundi sur son site internet que ce magasin situé à Saint-Michel, quartier cosmopolite de Bordeaux, ouvrait seulement aux hommes du lundi au mercredi et le vendredi et aux femmes le samedi et le dimanche. Dans un communiqué, Alain Juppé "rappelle que de telles pratiques sont passibles de sanctions pénales". "Il condamne fermement un comportement en totale contradiction avec les règles républicaines d'égalité et de mixité", et "appelle donc les autorités compétentes à se saisir de ce dossier afin de faire cesser de telles pratiques discriminatoires et d'appliquer les mesures que prévoit la loi en de telles circonstances". La préfecture a publié un communiqué similaire. Le propriétaire de l'épicerie, Jean-Baptiste Michalon, co-gérant de l'établissement avec sa femme, tous deux convertis à l'islam, a indiqué sur BFM TV que ses services s'adressaient aux "musulmans pratiquants". "Un homme ne veut pas de retrouver seul avec une femme. Une femme qui viendra acheter ses livres ici ne voudra pas se retrouver seule avec un homme, surtout si elle est mariée. Je ne pense pas que son mari accepterait ce genre de choses", a-t-il dit. L'affichette indiquant les jours ouverts aux hommes ou aux femmes placée sur la vitrine il y a dix jours a finalement été ôtée lundi après-midi, selon des témoins. (Claude Canellas, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant