France-Italie : Les Bleus passés au crible

le
0
France-Italie : Les Bleus passés au crible
France-Italie : Les Bleus passés au crible

Considérée comme " une menace sérieuse dans cette Coupe du monde " par la BBC, l'équipe de France a impressionné contre l'Italie outre-Manche... Mais dans quels domaines ? Revue des statistiques des joueurs tricolores.

Une défense de fer 

95% Comme le taux de réussite aux plaquages des Français face à l’Italie. Avec 109 plaquages réussis pour seulement 15 manqués, le XV de France s’est montré infranchissable. Si fort, que ce sont Fréderic Michalak (3/6) et Guilhem Guirado (9/12) les moins bons plaqueurs français de samedi soir avec respectivement 50% et 75% de réussite.

11 Comme le nombre de plaquages réussis par Thierry Dusautoir et Pascal Papé. Avec un taux de réussite de 92%, le capitaine français est celui qui en a réussi le plus, Papé en ayant tenté (et donc raté) plus.

100% Comme le taux de réussite dans le domaine de Mathieu Bastareaud. Le puissant centre toulonnais a bouclé son premier match du Mondial avec 9 plaquages réussis sur 9 tentés. Intraitable.

21 Comme le nombre de plaquages réussis par la ligne arrière des Bleus. Noa Nakaitaci (3/3), Alexandre Dumoulin (5/5), Mathieu Bastareaud (9/9), Yoann Huget (3/4) et Scott Spedding (1/1) affichent un taux de réussite moyen de 96%. Infranchissables.

Une attaque enthousiaste

107 Comme le nombre de ballons portés au-delà de la ligne d’avantage. Le XV de France a su percer la défense italienne et la fatiguer en franchissant la ligne d’avantage lors des rucks.

14 Comme le nombre de ballons portés au-delà de la ligne d’avantage par le seul Mathieu Bastareaud. Le trois-quarts centre est le deuxième meilleur Français dans ce domaine derrière Louis Picamoles (voir ci-dessous). Spedding (9) et Dumoulin (8) complètent le top 5 avec l’Italien Vunisa.

431 Comme le nombre de mètres gagnés ballon en main par l’équipe de France. Soit 133 mètres de plus que l’Italie. La France a transpercé la défense italienne. Avec respectivement 2 et 3 mètres gagnés, le troisième ligne Damien Chouly et l’ailier Yoann Huget (sorti sur blessure à la 54eme minute) sont les deux joueurs qui ont gagné le moins de mètres.

106 Comme le nombre de mètres gagnés ballon en main par Scott Spedding. L’arrière est logiquement le Français qui a été le plus efficace dans le domaine. Loin devant Louis Picamoles (75) et Noa Nakaitaci (55), qui complètent le podium. 

Le joueur au-dessus du lot : Louis Picamoles

Elu homme du match face à l’Italie et surnommé « le Roi Louis » par la BBC, Louis Picamoles a brillé samedi soir. Les chiffres le prouvent.

100% Comme son taux de réussite aux plaquages. Picamoles a réussi ses cinq plaquages tentés. 

14 Comme le nombre de ballons qu’il a portés au-delà de la ligne d’avantage. C’est le meilleur Français dans ce domaine.

73 Comme le nombre de mètres qu’il a gagnés ballon en main. Ce n’est pas le meilleur Français mais il n’est devancé que par Scott Spedding, l’arrière du XV de PSA.

5 Comme le nombre de défenseurs qu’il a battus. C’est le Français qui a éliminé le plus d’adversaires dans ce match. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant