France-Inflation encore positive mais toujours faible en juillet

le
0
    PARIS, 29 juillet (Reuters) - Les prix à la consommation ont 
reculé de 0,4% en juillet en France par rapport au mois 
précédent, sous l'effet notamment des soldes d'été, selon une 
première estimation publiée vendredi par l'Insee.   
    Mais sur un an, ils affichent une progression de 0,2%, comme 
en juin.  
    Selon cette estimation, l'indice des prix harmonisés IPCH, 
qui permet les comparaisons avec les autres pays de la zone 
euro, s'inscrit également en recul de 0,4% sur le mois de 
juillet et enregistre une hausse de 0,4% sur un an, conformément 
aux attentes des économistes interrogés par Reuters.  
    L'IPCH a également augmenté de 0,4% en Allemagne le mois 
dernier, un rythme supérieur aux prévisions.   
    Mais ce chiffre reste très éloigné de l'objectif de la 
Banque centrale européenne (BCE), qui est d'un tout petit peu 
moins de 2%. 
    Le recul des prix à la consommation en juillet en France 
résulte principalement de la baisse saisonnière des prix des 
produits manufacturés du fait des soldes, ainsi que du nouveau 
repli des prix de l'énergie, souligne l'Insee.  
    Ces évolutions ont compensé l'augmentation saisonnière de 
certains services liés au tourisme, tandis que les prix des 
produits alimentaires ont connu une quasi-stabilité.  
    L'indice définitif de juillet, le seul valable pour les 
indexations de contrats privés, rentes viagères, pensions 
alimentaires ou l'évolution du Smic, sera diffusé le 11 août.  
         
    Statistiques détaillées sur le site de l'Insee :  
http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=122&date=20160729 
     
 Les indicateurs français en temps réel           ECONFR  
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel    ECONEZ  
 Le point sur la conjoncture française            ECO/FR  
  
 (Myriam Rivet, édité par Yann Le Guernigou) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant