France-Huit arrestations dans une affaire de filière djihadiste

le
0

PARIS, 3 février (Reuters) - Huit personnes ont été arrêtées mardi matin en Seine-Saint-Denis et dans la région lyonnaise et placées en garde à vue dans le cadre d'une enquête sur une filière djihadiste vers la Syrie, a annoncé le ministère de l'Intérieur. "Ces individus sont soupçonnés de participer activement à l'enrôlement de jeunes français dans le djihadisme", a précisé le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans une déclaration à la presse retransmise par Twitter. "Ils sont entre les mains des forces de police. C'est une problématique syrienne", a-t-on précisé de source judiciaire à Reuters. L'opération de mardi matin est une "nouvelle manifestation" de la détermination totale du gouvernement dans la lutte contre le djihadisme, a fait valoir Bernard Cazeneuve. Le gouvernement estime à environ 1.300 le nombre de ressortissants français actuellement concernés par des filières de recrutement de combattants islamistes pour la Syrie et l'Irak. Selon le ministre de l'Intérieur, 161 procédures judiciaires sont en cours et concernent 547 individus. Bernard Cazeneuve a annoncé l'entrée en vigueur mercredi d'un nouveau décret d'application de la loi antiterrorisme, moins d'un mois après les attentats djihadistes qui ont fait 17 morts début janvier en France. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant