France-Hollande salue la hausse des entrées en apprentissage

le
0

PARIS, 13 octobre (Reuters) - François Hollande a salué mardi la hausse des entrées en contrat d'apprentissage, un dispositif jugé crucial pour l'emploi des jeunes mais qui a fortement reculé ces deux dernières années. Le nombre de nouveaux contrats a augmenté de 6,5% dans le secteur privé à la rentrée, avec 48.500 entrées enregistrées entre juin et août, soit le meilleur résultat depuis quatre ans, selon le ministère du Travail. "Nous commençons à avoir des premiers résultats", s'est réjoui le chef de l'Etat devant les lauréats français des Olympiades des métiers. "La rentrée 2015 est encourageante (...) la campagne a démarré en juin et elle connaît son meilleur résultat depuis quatre ans." Après une chute de 8% en 2013, le nombre de nouveaux contrats d'apprentissage a baissé de 3% l'an dernier dans le secteur privé, à 265.000, et de 4% dans le public, à 8.700. Le gouvernement espère porter à 500.000 le stock de contrats d'apprentissage en 2017 contre environ 400.000 estimés pour l'instant sur 2015, un objectif confirmé mardi par le président. "La reprise économique étant là, il faut que l'investissement reparte lui aussi et que nous ayons des embauches", a dit François Hollande, qui a fait de la baisse du chômage une condition pour se présenter à l'élection présidentielle de 2017. Poursuivre le mouvement de ces derniers mois est crucial pour la relance de l'apprentissage car 70% des entrées ont lieu entre septembre et décembre, avait souligné le Premier ministre, Manuel Valls, lors d'une réunion pour mobiliser les partenaires sociaux en mai. Après avoir baissé les crédits alloués à l'embauche des apprentis en début de mandat, François Hollande a mis en oeuvre des incitations financières à travers un plan d'action présenté en septembre 2014. Le gouvernement a consenti en avril un effort supplémentaire en annonçant une nouvelle prime, qui prévoit la gratuité de la première année d'apprentissage pour les entreprises de moins de 10 salariés qui recrutent un jeune de moins de 18 ans. Voir aussi: France-Recul de 3% des entrées en apprentissage en 2014 ID:nL5N10B3VI (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant