France-Hollande perd 10 points en un mois-Ifop

le
1
    PARIS, 3 février (Reuters) - François Hollande a perdu 10 
points en un mois et sa popularité est retombée sous son niveau 
d'avant les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, selon un 
sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio. 
    Sur 1.009 personnes interrogées les 29 et 30 janvier, 
seulement 26% disent approuver l'action du chef de l'Etat, 
contre 36% il y a un mois et 50% en décembre, soit une chute de 
24 points en deux mois. 
    "Ça ne s'est jamais vu dans l'histoire du baromètre 
Ifop-Fiducial", a déclaré à Reuters le directeur général adjoint 
de l'Ifop, Frédéric Dabi. "Il redescend à son niveau d'avant le 
13 novembre. Il était alors à 28%. Il perd tout le bénéfice de 
sa bonne gestion du 13 novembre." 
    "Il perd sur les deux tableaux : chez les sympathisants de 
droite mais aussi à gauche", ajoute cet analyste. "Il perd par 
exemple 15 points à l'UDI, 11 points chez les Républicains, dix 
points au PS, 14 points chez Europe Ecologie-Les Verts." 
    Selon Frédéric Dabi, la polémique sur la déchéance de 
nationalité pour les binationaux coupables d'actes terroristes 
"a mis complètement le feu à son camp". 
    Dans le même temps, le Premier ministre, Manuel Valls, ne 
perd que quatre points par rapport à la précédente enquête, à 
44% d'avis favorables. 
    Seuls 21% des sondés souhaitent la réélection de François 
Hollande en 2017, soit trois point de moins qu'il y a un mois. 
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 10 mois

    Monter dans les sondages suite à des attentats indirectement liés au laxisme socialiste, c'est dur de faire mieux.