France-Hollande mobilise pour la création d'entreprises

le , mis à jour à 16:39
2

* Hollande encourage l'activité et l'embauche dans les TPE et PME * Valls recevra les partenaires sociaux les 1er et 2 juin * De nouvelles mesures présentées le 9 juin à l'Elysée (Actualisé avec communiqué de Matignon) PARIS, 21 mai (Reuters) - François Hollande a de nouveau appelé jeudi à favoriser la création de petites entreprises en France, thème qui fera l'objet de consultations à Matignon et d'un conseil restreint le 9 juin à l'Elysée. Les services du Premier ministre ont précisé dans un communiqué que Manuel Valls et les membres du gouvernement concernés rencontreraient les partenaires sociaux le 1er et le 2 juin "pour entendre leurs propositions propres et évoquer les pistes de travail que le gouvernement pourrait retenir". Invité d'Initiative France, premier réseau associatif d'aide à la création d'entreprises, François Hollande a émis le souhait que chaque projet de création de TPE ou PME, notamment dans les quartiers, puisse trouver son financement et son accompagnement. "Nous avons le devoir de faire qu'une idée puisse être rendue possible par la création d'entreprises", a-t-il déclaré lors d'un discours au musée du Quai Branly. "En réalité, nous ne souffrons pas d'un défaut de financement mais d'un défaut de lisibilité sur les financements, nous ne souffrons pas d'un manque de projets mais d'un manque d'accompagnement pour les projets", a-t-il souligné. François Hollande a invité à intervenir davantage dans les territoires défavorisés, où le fort désir d'entreprendre est souvent freiné par les "discriminations". "C'est dans les quartiers populaires qu'il y a la plus grande volonté de créer", a-t-il fait remarquer. "C'est sur ces territoires dit fragiles, particulièrement vitaux, que nous devons faire tout ce que nous pouvons pour accompagner la création d'entreprises". "Faites des propositions pour favoriser la création, le développement d'entreprises, pour que les PME puissent être encouragées à créer de l'emploi", a-t-il lancé au public. François Hollande a annoncé, sans la chiffrer, une augmentation du dispositif de prêt Nacre réservé aux demandeurs d'emplois, doté de 26,7 millions d'euros en 2014. Animé par 15.000 bénévoles et 900 salariés, le réseau Initiative France a financé 200.000 entreprises en 30 ans, ce qui correspond à environ 450.000 emplois créés et maintenus. Présidé par Louis Schweitzer, le réseau est financé par les collectivités territoriales et des partenaires comme les banques, les compagnies d'assurance et la Caisse des dépôts et consignations. (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le jeudi 21 mai 2015 à 17:53

    RACKET et toujours racket , ce soc n'est pas crédible , qui voudrait créer une entreprise en France sauf à être suicidaire ?

  • gmich10 le jeudi 21 mai 2015 à 16:51

    Hi ! hi ! hi ! Heureusement pour lui que le ridicule ne tue pas.