France-Hollande ira jusqu'au bout sur la déchéance-Urvoas

le
2
    PARIS, 4 février (Reuters) - François Hollande "ira jusqu'au 
bout" de son projet de révision constitutionnelle sur l'état 
d'urgence et l'extension de la déchéance de nationalité aux 
personnes condamnées pour terrorisme, déclare le nouveau 
ministre de la Justice dans une interview publiée jeudi par Le 
Parisien. 
    Jean-Jacques Urvoas a été nommé Garde des Sceaux la semaine 
dernière en remplacement de Christiane Taubira, qui a 
démissionné pour cause de désaccord sur la déchéance. 
    Le gouvernement a cédé mercredi au Parti socialiste en 
supprimant du projet de loi d'application de cette mesure toute 
distinction entre binationaux et nationaux.   
    Ce projet n'en reste pas moins contesté et l'incertitude 
grandit quant à la possibilité pour le chef de l'Etat de réunir 
la majorité des trois cinquièmes nécessaire à la ratification de 
la révision constitutionnelle par le Parlement réuni en congrès. 
    "Le président de la République ira jusqu'au bout", assure 
cependant Jean-Jacques Urvoas. "Comme lui je souhaite un congrès 
parce que cette révision est utile." 
    Le nouveau ministre de la Justice estime par ailleurs que 
l'état d'urgence, instauré après les attentats du 13 novembre à 
Paris et que le gouvernement veut prolonger de trois mois, "n'a 
de sens que si il a une limite dans le temps". 
    Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, juge que la 
situation actuelle justifie cette prolongation, poursuit-il. 
    "Le Parlement va entendre ses arguments. Pour ma part, je 
pense effectivement que l'état d'urgence ne peut pas être 
permanent", ajoute Jean-Jacques Urvoas. 
    Il se prononce enfin pour la reprise de la construction de 
places de prison. 
    "Dans la négociation budgétaire que je vais devoir engager 
avec le Premier ministre, j'espère obtenir des moyens financiers 
pour lancer de nouveaux chantiers", dit-il.  
 
 (Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2266292 le jeudi 4 fév 2016 à 09:45

    Il ne faut pas voter cette mesure devenue de la magouille politique

  • M4661438 le jeudi 4 fév 2016 à 08:46

    on ferait mieux de se demander pourquoi on leur donne la nationalité française.........