France-Hollande désavoué par les trois-quarts de son électorat

le
2

PARIS, 22 novembre (Reuters) - François Hollande est désavoué par près des trois quarts des sympathisants de gauche, qui ont constitué le socle de son électorat en 2012, selon un sondage Opinionway publié samedi par Le Figaro. Sur 1.765 personnes interrogées jeudi et vendredi, 86% disent ne pas souhaiter que le chef de l'Etat français se représente lors de l'élection de présidentielle de 2017. Le pourcentage des sympathisants de gauche interrogés qui partagent cette opinion est de 73%. En tout état de cause, même si François Hollande se représente en 2017, 81% des sympathisants de gauche disent souhaiter que le Parti socialiste organise une primaire pour désigner son candidat. Dans ce cas-là, ils seraient seulement 10% à choisir l'actuel chef de l'Etat, alors que 31% lui préfèreraient le Premier ministre, Manuel Valls, 28% la maire de Lille, Martine Aubry, 9% l'ancien ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, et 3% l'ex-ministre écologiste Cécile Duflot. Si Manuel Valls n'était pas candidat à la primaire, c'est Martine Aubry qui l'emporterait avec 32% des suffrages avec Arnaud Montebourg également en lice (12%), 39% si l'ancien ministre de l'Economie n'était pas candidat. Dans les deux cas, l'actuel chef de l'Etat arriverait loin derrière (14% et 17%). (Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 22 nov 2014 à 19:47

    Pensée du jour, de la semaine, voire de l'année ?.. Notre cher Président avait annoncé en 2012 une nette amélioration de la situation économique à l'horizon 2013... Or, si l'on regarde dans le dictionnaire la définition du mot horizon, il est noté : ligne imaginaire qui recule au fur et à mesure que l'on avance… Il semblerait que ça se confirme...

  • LeRaleur le samedi 22 nov 2014 à 15:04

    Si avec ça il n'a pas compris. Mais il va rester jusqu'au bout, un socialo est seul a détenir la vérité.