France-Hollande chute jusqu'à 13% dans les sondages

le
6

PARIS, 4 septembre (Reuters) - Les cotes de popularité de François Hollande et de Manuel Valls sont à nouveau en baisse, celle du président chutant jusqu'à un record historique de 13% après le remaniement du gouvernement selon un sondage TNS Sofres-Sopra Group pour le Figaro Magazine publié jeudi. "Jamais depuis 1978 la cote de confiance d'un président de la République n'était tombée aussi bas. Jacques Chirac avait bien atteint un plancher à 16% de confiance. Mais c'était en juillet 2006, à la fin de son second mandat de chef de l'Etat", souligne le Figaro Magazine. Selon cette enquête, le Premier ministre chute à 30% (-14 points). La popularité de Manuel Valls est désormais plus basse que celle attribuée à Jean-Marc Ayrault au bout de 6 mois d'exercice (34%), selon le magazine. Le sondage a été réalisé du 28 août au 1er septembre auprès d'un échantillon de 1.000 personnes âgées de 18 et plus et représentatives de la population française. Egalement publié jeudi, le baromètre CSA pour Les Echos et Radio Classique attribue une cote de confiance de 19 % (-4 points) à François Hollande et de 31 % (-6 points) à Manuel Valls. Cette enquête a été réalisée par téléphone les 2 et 3 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 1.009 personnes âgées de 18 ans et plus. (Marion Douet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sarestal le jeudi 4 sept 2014 à 19:57

    Il dispose d'une échelle de cotation spécifique dont tout le monde rigole :-O) C'est à dire une échelle avec un axe vertical étalonné de +100 à -500, ce qui explique que -10 à -20 chaque mois, c'est quasi indolore.

  • sarestal le jeudi 4 sept 2014 à 19:57

    Il dispose d'une échelle de cotation spécifique dont tout le monde rigole :-O) C'est à dire une échelle avec un axe vertical est étalonné de +100 à -500, ce qui explique que -10 à -20 chaque mois, c'est quasi indolore.

  • M3121282 le jeudi 4 sept 2014 à 18:51

    pauvre frk987 il dort sans doute trop prêt du pot d'échappement de sa voiture (s'il en a une)plus sérieusement ce résultat est dû à l'indécision (plus accentué encore que les autres) qui semble se dégager de l'individu, , un coup de ci un coup de là (sans jeux de mots)

  • frk987 le jeudi 4 sept 2014 à 18:37

    La situation est désespérée car tout français est devenu un frondeur. Le pouvoir est contesté sans aucun répit. Si demain les impôts étaient supprimés, on verrait la même hargne se déchainer, la République est morte grâce aux socialos.....perso je dis tant mieux, système démagogique et stupide qui doit disparaître.

  • m.bouil4 le jeudi 4 sept 2014 à 18:30

    13 %, ça porte malheur, il va sûrement encore descendre... Plus sérieusement, le problême est que cette impopularité extrême vient du jugement de l'opinion sur les résultats de sa politique, mais aussi de l'appréciation sur ses capacités. Pourrons-nous tenir comme cela encore deux ans et demi? Personnellement, je pense que non car progressivement la parole de l'Etat est devenue inaudible et la République se grippe...

  • M7093115 le jeudi 4 sept 2014 à 18:14

    Stupéfiant que 13 % des sondés soutiennent pitre 1er On a surement truqué les réponses.....