France-Hollande cède encore du terrain en vue de 2017-sondage

le
0
    PARIS, 30 mars (Reuters) - François Hollande continue d'être 
distancé par les candidats de la droite dans les intentions de 
vote du premier tour de l'élection présidentielle de 2017, selon 
une enquête d'Ipsos-Sopra Steria pour Le Monde publiée mercredi. 
    Dans l'hypothèse où Nicolas Sarkozy serait le candidat de la 
droite, le chef de l'Etat recueillerait 16 % des voix au premier 
tour (-4 points), contre 27 % (+ 1 point) pour la présidente du 
FN Marine Le Pen, 21 % pour le président des Républicains et 11 
% (+ 1) pour le co-fondateur du Parti de Gauche Jean-Luc 
Mélenchon. 
    Si le maire de Bordeaux (LR) Alain Juppé remportait la 
primaire à droite et si François Bayrou (MoDem) est candidat, 
François Hollande est crédité de 14% contre 31% pour le maire de 
Bordeaux, 26% pour Marine Le Pen et 10% pour Jean-Luc Mélenchon. 
    Entreprise par le Centre de recherches politiques de 
Sciences Po (Cevipof), l'enquête repose sur l'interrogation 
régulière d'un échantillon de plus de 21.000 personnes.  
    Sur cet échantillon, 13.693 personnes se disent certaines 
d'aller voter à la présidentielle.  
 
 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant